AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le soleil revient à Prodiges ! C'est bientôt l'été !
 

Partagez | 
 

 { Loads of things... — Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anabeth S. Emily
ѕωєєт qυєєη

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 20
Localisation : Et ta sœur elle est localisée où ?!

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Anabeth Sharon Emily | 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: { Loads of things... — Libre   Ven 19 Aoû - 16:25

« Une journée relativement ensoleillée s'annonçait. Les cours n'allaient pas tarder à reprendre, mais ce n'était pas la première préoccupation d'Anabeth en cette fin du mois de Mars. Assise sur le lit de sa chambre au Pensionnat, les écouteurs vissés dans les oreilles et le son à fond, elle voulait oublier qu'elle avait dix-sept ans, qu'elle était coincée dans ce pensionnat et qu'elle ne pourrait plus en sortir avant bien longtemps. Si elle s'était engagée dans cette voie, c'était parce que ses géniteurs avaient voulu se débarrasser d'elle, tout simplement. Sa chevelure blanche ondoyait dans son dos telle une avalanche de neige, soyeux et brillants, comme à leur habitude. Durant ces vacances, Emily avait jugé, comme à chaque fois, qu'il était mieux pour elle de rester dans ce pensionnat plutôt que de retourner auprès de sa famille. Cette dernière n'avait donné aucune nouvelle depuis un an, et Anabeth ne comptait pas le faire non plus. Qu'aurait-elle pu dire à ces personnes qu'elle ne connaissait même pas ? Elle soupira et reporta son attention sur l'unique fenêtre de la pièce, dont les volets étaient hermétiquement fermés. Pas si hermétiquement que ça puisque certains rayons de lumière parvenaient à se faufiler par-ci par-là, mais Emily se contenta de s'allonger sur son lit et de regarder le plafond. Il devait être aux alentours de onze heures du matin, et elle songea à aller prendre une douche, puisque cela faisait bien trois heures qu'elle était éveillée. Elle sauta gracieusement de son lit et éteint son iPhone, avant de le poser sur sa table de chevet. Cette petite merveille de la technologie avait bien évolué depuis sa création, si bien qu'il était maintenant aussi fin qu'une feuille de papier et qu'il offrait beaucoup plus de possibilités que ses ancêtres. Elle l'avait réclamé à ses parents peu après sa sortie, un an auparavant. Ayant de l'argent à gaspiller, il lui offrirent, puisque de toute façon, ils feraient tout pour qu'elle leur fiche la paix.

Anabeth ouvrit son armoire -enfin celle que le pensionnat lui procurait, comme tous les autres élèves- et resta un moment plantée devant, ne sachant pas comment s'habiller. En y réfléchissant, cela faisait un bon bout de temps qu'Emily n'avait pas renouvelé sa garde-robe et songea à sortir en ville, quelques temps avant le début des cours. Il restait à peine une semaine avant le premier avril, donc très peu de temps pour faire les magasins.
Elle secoua la tête et se concentra plus sur la tenue qu'elle porterait durant cette moitié de journée. Finalement, elle opta pour un haut bustier à dentelles noires, un short en jeans bleu foncé qui s'arrêtait au milieu de ses cuisses et sortit une paire d'escarpins noirs. Après ça, elle prit un cardigan noir et fourra le tout dans un sac, avec ses affaires de toilette, une serviette et des sous-vêtements. Sortant tranquillement de la chambre, elle se dirigea d'un pas nonchalant vers les douches. Arrivée dans les douches collectives, elle soupira d'aise lorsqu'elle constata qu'elle était seule et se déshabilla donc sans se presser. Elle se dépêcha tout de même de se laver, et au bout de trois quart d'heure, elle coupa l'eau et se sécha. Après avoir mis toutes les crèmes solaires -sa peau résistant très mal aux rayons du soleil- et après s'être correctement séchée, Anabeth sortit enfin de la salle et revint dans sa chambre, dont rien n'avait bougé, comme d'habitude. Elle balança le sac sur son lit et prit son téléphone posé sur la table de nuit et enroula ses écouteurs autour. Elle fourra le tout dans la poche de son short, réajusta machinalement sa coiffure et sortit aussi vite qu'elle était entrée. Descendant avec grâce les escaliers menant au rez-de-chaussée, elle se dirigea rapidement vers le parc du pensionnat, sous les regard intrigués des nouveaux élèves.

Tout en marchant la tête relevée -un geste qui paraissait plus hautain qu'autre chose, Anabeth songeait que les visages qu'elle voyait lui étaient inconnus. Hum, les nouveaux arrivants avaient décidé de venir tôt... étaient-ils si pressés que ça de découvrir cet environnement banal ? Banal pour elle, puisque cela faisait une année entière qu'elle y était entrée. Elle n'était pas venue au pensionnat Prodiges pour s'améliorer, loin de là. La décision que ses parents avaient pris en l'inscrivant ici l'avait profondément agacée, mais c'était fait et maintenant, elle vivait complètement dans ce pensionnat. Elle n'était sortie que très rarement, durant les vacances, et pas une seule fois elle n'avait songé à rendre une visite à ses parents. De toute façon, elle avait envie de couper les ponts avec eux, et si cela avait été possible, elle l'aurait fait volontiers. Malheureusement, c'étaient eux qui lui envoyaient de l'argent tous les mois, et cela aurait été une mauvaise idée de se les mettre à dos. Elle se contentait donc de recevoir l'argent et ne jamais répondre.
Naturellement, Emily était relativement grande, sa taille avoisinant les mètres soixante dix. Donc avec des talons aussi hauts que ceux qu'elle portait, elle était grande et avait l'air d'un mannequin, surtout lorsque l'on voyait ses longues et fines jambes. Sa démarche assurée donnait l'impression qu'elle défilait, si bien qu'elle finit par se lasser de ces regard étonnés rivés sur elle. Elle se dirigea vers la fontaine et s'assit sur son rebords, afin de regarder son reflet dans l'eau.

Il avait fallu que sur toute la famille Emily, ce soit elle qui ait hérité de ces cheveux blancs et ces yeux rouges. OK, ça aurait pu être pire -comme naitre comme un véritable thon et avoir un caractère de victime- mais bon, avec une famille comme la sienne... bref. Elle n'allait pas se plaindre, parce-qu'elle avait tout pour elle: argent, amis, larbins, beauté, talent... Oui mais, c'était pas assez ! Dieu ce qu'elle aurait voulu être avec Grace, sauf que cette dernière s'était tout simplement volatilisée... peut-être avait-elle besoin d'être seule. M'enfin, Anabeth détestait être seule, même si elle ne l'aurait jamais avoué en public. »

--------------

4 roses d'Allen ♥️, Gracie, Léna & Seby ~

»RPs with: Chain × Grace × Aaron × Richard & co. × Allen ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Aaron T.Jefferson

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 21
Localisation : In your heart... Or not ♥

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Jefferson, Aaron T. 18 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: { Loads of things... — Libre   Dim 25 Déc - 21:19

    10h. Aaron grogna et fourra sa tête dans son oreiller. Qui avait eu l'idée d'allumer le soleil à cette heure ci? Bon c'est vrai que le soleil de s'allume pas mais voilà il était vraiment pas du matin et les volets du pensionnat ne servait pas à grand chose comparer à ceux de chez lui qui ne laissaient pas passer ne serait-ce qu'un rayon de l'astre brûlant. Vous lui direz que pour les cours c'est tout de même plus pratique d'être réveiller tôt par le soleil lorsqu'on est en retard mais bon! Sachant qu'il n'allait pas pouvoir ce rendormir, ce qui lui tira un autre grognement d'agacement il sorti à une vitesse escargot du lit. C'est dingue comme il faisait froid en dehors de la couette! Après vingt bonnes minutes à batailler avec le froid il sortit totalement, posant ses pieds sur le sol froid qui lui tire un frisson. Une fois sur ses deux pieds il s'étira en baillant joignant ses deux mains et les entrainant le plus haut qu'il put au dessus de sa tête. Une fois cela fait il avait frotté ses cheveux dans un geste purement mécanique. La première chose qu'il fit ensuite fût d'allumer la chaîne hifi qui se trouvait dans un coin de la chambre assez spacieuse dans laquelle il logeait avec Haley. C'est de cette façon que la chanson A Thousand Miles de Vanessa Carlton se mit à tourner dans la pièce accompagnée de la voix d'Aaron.

    Tout en chantant le jeune homme songea que s'habiller serait pas mal. Non mais c'est vrai quoi! Se balader avec un boxer aux couleurs fluo n'était pas super surtout fin Mars. Il attrapa donc un jogging qui trainait par là l'enfila avant de prendre un sweat. Suite à ça il se plaça devant son armoire qu'il avait partager un temps avec Haley... Jusqu'au moment où il avait dut en demander une autre vu la quantité de fringues qu'ils possédaient. Déjà que celles fournis par le pensionnat était loin d'être petite là... M'enfin! Une fois devant le mobilier Aaron entra dans une phase de réflexion avancer. Qu'allait-il mettre aujourd'hui? On dit que les filles mettent beaucoup de temps à se préparer mais Aaron était pas mal dans son genre. Il mit donc près de trois quart d'heure à choisir un jean noir, un t-shirt à manche longue tout aussi noir. Une fois toutes ses affaires en mains il attrapa une paire de victoria blanche, pris ses affaires de toilettes et se dirigea vers les douches. Et là débuta le rituel: lavage, essuyage, brossage, coiffa... se coiffer c'est mieux. Il prit un soin tout particulier à faire les piques de ses cheveux. Une fois la partie préparation fini il se dépêcha de retourner dans sa chambre.

    Une fois sur place il se rendit compte qu'il n'y avait rien à y faire, Aaron se creusa la tête pour trouver quoi faire et après un court moment de réflexion décida que rester en ermite dans une pièce sombre n'était pas son truc et pris l'initiative de sortir attrapant sa doudoune blanche sans manche. Évidement qui dit sortir dit prendre le St Graal. C'est donc avec son Iphone et ses écouteurs dans les oreilles qu'il sortit de la chambre. Évidement avec un père PDG on allait pas s'attendre à voir le jeune Jefferson avec un vieux coucou qui date des années 30. Et puis quoi encore! C'est donc totalement submergé par la musique que l'on retrouva Aaron dans le parc de l'établissement. Il avançait le regard dans le vide, ne faisant pas attention à l'endroit où il mettait les pieds, une météorite aurait pu lui tomber sur le coin de la tronche qu'il aurait pas réagi. Seulement cette mauvaise habitude finira par le perdre et ce qui le sauva à ce moment précis est la jeune fille qui se trouvait assise sur le rebord de la fontaine. Effectivement, il s'était pris les pieds dans... On se sait quoi et avait atterri la tête la première sur la personne assise. Personne qu'Aaron bénira toute sa vie car si elle n'avais pas été là... Et bien il se serait éclaté la tête contre la fontaine et bonjour l'hosto! Se relevant rapidement, parce que rester étaler sur une fille ça le faisait pas trop, il détailla sa sauveuse. La jeune fille avait l'air assez grande, de long cheveux blanc encadraient son visage pâle et de grand yeux rouges tranchait dans ce portrait intéressant.

    --Rien de cassé ?

    S'excuser? Et puis quoi encore? Bien qu'il le soit intérieurement, le dire clairement n'était pas dans ses projets. Quand la flemme vous tient, elle ne vous lâche pas de si tôt.

--------------

~#B963E3 est ma couleur~♥
2 rose de Peluchette ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anabeth S. Emily
ѕωєєт qυєєη

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 20
Localisation : Et ta sœur elle est localisée où ?!

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Anabeth Sharon Emily | 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: { Loads of things... — Libre   Mer 28 Déc - 13:52

« Pour ce qui était de passer une journée tranquille, c'était raté. Alors qu'Anabeth semblait se réjouir que personne ne vienne l'embêter, il fallut qu'elle se fasse « agresser » par un jeune homme -qui se trouvait sans doute dans sa classe- venu lui tomber dessus. Des yeux et des cheveux violets... et qui se permettait de dire que les cheveux blancs et les yeux rouges d'Emily étaient étranges ?! Le monde était peuplé d'êtres... spéciaux. Ils restèrent un moment dans cette position -lui en train de la détailler et elle en train de le maudire- avant que l'adolescent ne décide de se relever, ne prenant même pas la peine d'aider l'albinos à faire de même. Pendant cette collision, Anabeth avait dû se cogner la tête contre le rebord de la fontaine, puisqu'une douleur la tiraillait à cet endroit-là. Malgré tout, elle se releva. Mauvaise idée. Aussitôt debout sur ses jambes, elle sentit l'arrière de son crâne lui lancer comme jamais, mais Anabeth était bornée... elle tenta donc de faire comme si elle était résistante.

— Rien de cassé ?
— Bah ça se voit non ? Je vais très bien !

Dans le genre « mensonge-pas-crédible » celui-ci devait faire partir du Top 5. En effet: la jeune fille avait rejeté la tête en arrière pour se débarrasser des cheveux qui lui tombaient sur le visage et ce geste avait eu pour effet de réveiller la douleur de sa tête et donc, Emily s'écroula au sol. Elle s'adossa contre la paroi de la fontaine et n'osa même pas relever la tête vers le garçon qui devait faire plus d'un mètre quatre-vingt au moins. Finalement, elle décida de passer une main dans sa chevelure blanche et constata avec surprise qu'effectivement, sa tête saignait.

— Fait chier ! pesta-t-elle. Tu pouvais pas regarder où tu marches ?

Si on lui avait dit que cette journée qui avait pourtant bien commencé allait se terminer à l'infirmerie... elle ne serait pas sortie de sa chambre. L'infirmerie était d'ailleurs un lieu qu'Anabeth avait en horreur, et y aller était hors de question. Tant pis si elle crevait ici vidée de son sang, elle n'irait pas. « L'infirmerie c'est pour les faibles ! » se répétait-elle sans cesse, et même si elle commençait à avoir vraiment mal au crâne, se lever pour y aller était hors de question. Emily fourra son iPhone dans sa poche, enroula négligemment ses écouteurs finit par tenter de se relever. Bon, ses jambes refusaient de se tenir correctement...
Elle s'appuya sur le rebord de la fontaine et s'assit dessus après quelques minutes passées à se battre contre ses membres inférieurs. Sa main ensanglantée -c'était tout de même un grand mot- fut passée dans l'eau et le liquide rouge disparut complètement pour se fondre dans l'eau cristalline. Son regard grenat se dirigea vers le garçon à la posture désinvolte qui restait planté là.

— T'attends quoi pour partir ?

Elle qui avait toujours été considérée comme étant une reine, monopoliser les espaces publics était... normal. Elle avait décidé que cet endroit serait le sien pour le reste de la matinée au moins, alors qu'on lui fiche la paix, merde ! Emily se redresse, croisa sa jambe droite sur l'autre et attendit que la douleur qui lui brûlait l'arrière de la tête se dissipe un peu. Elle ne sentait pas de sang couler, c'était déjà ça; alors son état n'était pas si grave que ça...
Néanmoins, il était certain que ce garçon -dont elle ignorait le nom- n'allait pas se laisser faire... se faire donner des ordres par une fille -même Anabeth- n'était jamais très digne, surtout quand elle vous parlait sur ce ton. Après, il existait des tas de petites natures qui obéissaient au doigt et à l’œil la Reine de la classe Gloire... Cette dernière était aujourd'hui dans une position très peu confortable, étant donné qu'elle ne pouvait pas faire les habituels mouvements dont elle faisait preuve en temps normal.

Être blessée était très gênant pour elle, puisqu'elle avait l'habitude de dominer par sa forme et sa prestance. Anabeth serait donc sur la défensive aujourd'hui, et donc plus agressive que d'ordinaire. Normalement, elle jouait beaucoup sur l'offensive, qui intimidait bien plus que l'attitude qu'elle avait aujourd'hui. Maudite soit cette fontaine... »


[HorsRP: Pardon pour le retard et la nullité de ce post ! ><]

--------------

4 roses d'Allen ♥️, Gracie, Léna & Seby ~

»RPs with: Chain × Grace × Aaron × Richard & co. × Allen ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Aaron T.Jefferson

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 21
Localisation : In your heart... Or not ♥

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Jefferson, Aaron T. 18 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: { Loads of things... — Libre   Jeu 29 Déc - 21:26

    Quand il s'agissait de poser des questions stupides Aaron était vraiment doué. C'est vrai qu'une personne qui se prend le rebord d'une fontaine dans le crâne ça faisait absolument rien, mais alors rien du tout. Merci à Mme l'Ironie pour son intervention plus qu'intéressante. Bref! La réponse de celle qui était la reine de la classe Gloire lui fit lever les yeux aux ciels, il était habitué à ce qu'on lui réponde de cette façon et que ça vienne d'elle ou d'une autre personne cela ne changeait rien. Visiblement habituée à dégager son visage de ses cheveux par un mouvement de tête la jeune fille face à lui -dont il avait oublier le nom- entreprit ce mouvement... Qui ne fut pas très concluant. Elle devait s'être bien cognée pour aller jusqu'à s'en écroulée sur le sol. À l'instant où elle avait commencer à vaciller Aaron, par réflexe, avait commencer à se pencher pour éviter un chute en plus mais se ravisa voyant qu'elle ne tombait pas de très haut. Quoique psychologiquement ça devait l'être pour la jeune fille mais ça c'était pas son problème. Pendant qu'il se frottait la nuque avec un air on ne peut plus fatigué, il vit du sang sur la main de la pseudo inconnue face à lui ce qui le fit paniquer légèrement blesser quelqu'un surtout une fille n'était pas dans les choses que le jeune homme appréciait bien loin de là. La vue de la blessure d'Haley sous l'oeil l'avais assez marqué comme ça.

    -- Fais chier! Tu pouvais pas regarder où tu marches?
    -- Ça dois bien t'arriver de penser à des choses plus intéressante et ne pas faire attention à ce que tu fais non? Alors viens pas me faire la morale.

    Cette fille l'avait passablement agacé, la seule personne à lui parlait sur ce ton était actuellement occupée et qu'une autre personne la remplace... L'insupportait. Pensant vite fait que l'emmener à l'infirmerie serait pas mal il se ravisa tout aussi vite. L'emmener à l'infirmerie? Pourquoi pas lui chanter une berçeuse pendant qu'on y était. Non, sérieusement il ne savait pas se qui le poussait à rester ici à regarder la jeune fille aux cheveux d'une couleur étrange, bien que vu la sienne de couleur il pouvait se passer de commentaire, dans le blanc des yeux. Sans doute que l'aura de... Impossible de mettre un mot la dessus la jeune fille avait un air familier à Aaron mais impossible de savoir lequel. Le jeune homme fixa sans le voir vraiment le sang qui se diluait dans l'eau de la fontaine. C'était vraiment... Etrange.

    -- T'attend quoi pour partir?

    Cette phrase fit tiquer le jeune homme qui après un claquement de langue avait répondu avec sa voix la plus mielleuse, et donc la plus désagréable, qu'il ne partirait que lorsqu'il en aurait envie et que si cela ne lui plaisait pas à elle, elle pouvait aussi bien partir. Ce lieu était public et il n'allait pas laisser une fille, surtout elle, lui dicter ce qu'il avait à faire. Il n'était pas de ses toutous qui obéissait au doigt et à l'œil aussi se posa t-il sur le rebord de la fontaine étendant ses longues jambes tout en remettant ses écouteurs, qu'il avait enlever pour parler, il monta le volume de la fonction MP4 de son téléphone sélectionnant sa musique du moment, Sous le vent de Céline Dion et Garou. Cette chanson certes plus toute jeune mais agréable à écoutée lui tirait toujours des frissons.

    Après quelques instants à écouter la musique, les yeux fermés, il ouvrit un oeil vérifiant si la jeune fille à la peau extrêmement pâle était encore là. Eh bien quoi? Juste pour agacer la jeune fille un peu plus il ne s'était pas installer à quinze mètre loin de là. Il était où alors? Juste à côté of course! Lui qui pensait que sa journée serait plate il se trompait fortement visiblement. Tournant un regard amusé vers la « reine » il ne put empêcher un léger rire sortir de sa gorge et comme si ce n'était pas assez il sortit une phrase détonante.

    -- Décidément je l'aime cette fontaine.

    Il ne put gommer l'intonation amuser de sa voix. Il allait se faire tuer mais étrangement... Il ne s'en inquiéta pas plus que ça, retournant à sa musique.

--------------

~#B963E3 est ma couleur~♥
2 rose de Peluchette ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anabeth S. Emily
ѕωєєт qυєєη

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 20
Localisation : Et ta sœur elle est localisée où ?!

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Anabeth Sharon Emily | 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: { Loads of things... — Libre   Jeu 5 Jan - 22:58

« Avant d'être la reine de la classe Gloire, Anabeth était une adolescente de 17 ans. Mais ça, très peu s'en souvenaient... et puis, elle était bien trop intimidante pour qu'on le lui rappelle directement ! À force, tout le monde avait fini par oublier son statut de pensionnaire, mais ça l'arrangeait bien; au moins elle n'avait plus besoin de s'épuiser à persuader le monde qu'elle était supérieure. Cependant, il restait une poignée de personnages qui parvenaient à s'en rappeler -comme Allen et Grace mais eux, ce n'était pas la même chose- et ce garçon à la couleur de cheveux douteuse -elle pouvait parler !- en faisait visiblement partie. Reine ou pas, Anabeth se prit un recalage auquel elle ne répondit pas puisque le garçon avait décidé de se couper du monde en mettant ses écouteurs branchés à son smartphone.
Il avait bien choisi son moment, tiens ! À quoi pensait Anabeth à ce moment ? À un chat. Sournois, insolent, hautain... ce mec en violet faisant penser à un chat. Rien que pour ça, elle avait envie de le balancer du toit du pensionnat pour voir s'il retombait sur ses pattes. Étrange métaphore, nous vous l'accordons.
Comme si polluer l'air de Madame n'était pas suffisant, il fallut que le chat violet décide de s'installer juste à côté d'elle en lui adressant un regard amusé qui eut le don de faire bouillir intérieurement Anabeth. Elle avait beau savoir contrôler ses expressions faciales et corporelles, refreiner ses sentiments était impossible. C'était pour cette raison que, même si son visage reflétait une expression apaisée, ses nerfs étaient à fleur de peau et menaçaient de lâcher d'un instant ou l'autre. Pourquoi tant de haine à ce moment précis ? Parce-qu'elle s'ennuyait ferme, tout simplement.

— Décidément je l'aime cette fontaine, finit-il par lâcher, une pointe d'amusement dans la voix.
— Plus je te vois, plus je me demande comment réagit chat qu'on plonge dans l'eau... soupira Anabeth d'un air agacé.

Elle s'étira ensuite pour montrer qu'elle n'en avait royalement rien à faire de la présence du matou à côté d'elle. Montrer seulement, parce-qu'en vérité elle mourait d'envie de le voir partir et la laisser enfin tranquille. Elle avait beau dire ça, elle haïssait la solitude alors comment réagirait-elle s'il partait ? Ben elle irait trouver quelqu'un à martyriser, c'était aussi simple que ça. La Reine toisa son emmerdeur de haut -bien qu'elle soit largement largement plus petite que lui- avec cet habituel air supérieur qui éclairait son visage.
Il lui suffisait de se pencher un peu sur lui pour le faire basculer en arrière mais il possédait certainement beaucoup plus de forces qu'elle -puis c'était de la triche: elle était blessée !- se retenir serait simple. À moins qu'il ne soit complètement maso, alors il se laisserait docilement faire... Ouais, non. Vu la tête qu'il avait c'était pas possible. Il restait aussi la possibilité de « je m'accroche à toi pour t'emmener dans ma chute, on tombe l'un sur l'autre, lèvres contre lèvres » mais elle était à exclure, puisque ce genre d'incidents ne survenaient que dans les films. C'est fou comme des scènes cul-cul peuvent muter en clichés ! Par exemple, le coup de la fille qui porte ses cahiers et qui percute le beau gosse du bahut, leurs regards se croisent quand ils ramassent ce qu'ils font tomber et tout... Mais arrêtez de rêver les filles ! Les mecs sont pas comme ça ! Ça faisait un moment qu'Emily avait compris que sa vie n'était pas une série TV. Et encore moins un conte de fée. Vous voyez Anabeth en princesse vous ? Le rôle de la Reine tyrannique lui irait bien mieux... Pourquoi cette manie de comparer la vie d'Anabeth Emily aux contes pour enfants ? Tout simplement parce-que tout porte à croire qu'elle est une feinte déchue, un point c'est tout. Allen dans le rôle du prince charmant, Grace dans celui de la fée Bleue, les profs qui jouent les méchants -il y a toujours des méchants, les élèves soumis celui des souris qui aident Cendrillon... puis il y avait Aaron, dans le rôle du Chat Botté bien emmerdant.

— Tu vois la fille, là-bas ? -Anabeth désigna une brune au milieu d'un groupe de musiciennes qui riaient timidement. Je suis sûre qu'elle se ferait un plaisir de te parler, parce-que t'es pas si désagréable à regarder. M'enfin, tu vas me faire le plaisir de polluer son air à elle plutôt que le mien, ça te vas Chaton ?

À défaut de comparer les gens à des personnages ou des animaux, les petits surnoms finissaient par sortir tout seuls. « Chaton »... mais qu'est-ce qu'il lui avait pris ?! À la base, elle aurait sorti un « Matou galeux » ou bien un « Sale chat de merde » mais Chaton, quoi ! La reine leva les yeux aux ciel devant sa propre bêtise et croisa les bras. Comme ça au moins c'était fait, elle avait réussi à trouver un surnom affectif à la place d'un nickname péjoratif. Bravo Ana', tu commences bien ta journée !
Elle soupira et balaya les mèches blanches qui lui couvraient les yeux avec sa main. Elle aurait très bien pu partir plutôt que de demander -oui, elle en était encore au stade de demander, là- à Aaron de partir mais... il fallait se dire que finalement, ça revenait à abandonner la parie et ça, il en était hors de question. Au moins ça occuperait sa matinée, c'était déjà ça. « Mais que fait Grace ?! » se demandait Emily. Si sa meilleure amie avait été là, elle se serait fait une joie de lui mettre la raclée du siècle, rien qu'avec des paroles, et après lui avoir dérobé deux trois objets de valeur. Anabeth allait devoir de débrouiller seule aujourd'hui, finalement. »

--------------

4 roses d'Allen ♥️, Gracie, Léna & Seby ~

»RPs with: Chain × Grace × Aaron × Richard & co. × Allen ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: { Loads of things... — Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 

{ Loads of things... — Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Are you ready ?  :: PENSIONNAT :: Parc de la Pension :: Fontaine-