AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le soleil revient à Prodiges ! C'est bientôt l'été !
 

Partagez | 
 

 { Un renvoi de cours... instructif — Chain SaphirShooter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anabeth S. Emily
ѕωєєт qυєєη

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 20
Localisation : Et ta sœur elle est localisée où ?!

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Anabeth Sharon Emily | 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: { Un renvoi de cours... instructif — Chain SaphirShooter   Lun 22 Aoû - 22:23

« Les cours n'avaient repris depuis presque deux jours qu'Anabeth s'ennuyait déjà. Dire qu'elle avait pensé pendant une fraction de seconde que les vacances étaient lassantes, ce n'était rien comparé à la période scolaire. Affalée sur son pupitre, elle écoutait d'un air somnolent le cours de... de quoi déjà ? Anabeth n'avait pas pris la peine d'apprendre son emploi du temps, et ne savait donc pas à quel cours elle assistait, en cette belle matinée d'Avril. La voix du professeur était assommante, et elle n'était visiblement pas la seule à penser une telle chose. Emily croisa les bras sur sa table et enfouit sa tête dedans, les yeux hermétiquement fermés. Si ça continuait comme ça, elle allait sérieusement finir par s'endormir... Une voix retentit dans sa tête; douce et chaleureuse, dont le timbre était un mélange entre celui d'une femme et d'un garçon n'ayant pas encore mué. Une voix qu'elle connaissait, qu'elle avait entendu pendant la semaine de coma qu'elle avait eu, quelques années plus tôt. Cette chanson que son seul ami lui avait chanté pendant cette semaine, avec cette voix qu'elle n'oublierait jamais... Une voix douce et familière...
C'en fut trop pour Emily qui sombra dans le sommeil, la tête la première. La classe Gloire était silencieuse et, fort heureusement pour elle, Anabeth ne ronflait pas. Le professeur, tellement concentré sur le cours qu'il donnait, ne remarqua pas qu'elle faisait partie des élèves qui avaient succombé à sa voix assommante au possible. Car oui, elle était loin d'être la seule à s'être endormie, la plupart des élèves de la classe Gloire ayant compris -beaucoup étaient arrivés une année auparavant- qu'ils étaient un peu plus anciens que certains, et se la jouaient donc 'rebelle', en faisant comme tout ce qu'un petit délinquant savait faire: n'importe quoi. Sécher les cours n'était pas encore dans leur registre, mais si s'endormir leur laissait une chance d'échapper au cours sans pour autant se faire prendre par le prof, autant ne pas se gêner.

Enfin, ils étaient dans un cours où le professeur avait comme principale occupation d'occuper les Grosses Têtes de la classe, donc il ne faisait guère attention aux autres élèves, les plus mauvais dans le domaine -inutile de préciser qu'Emily faisait parti de ceux-là. Dans la plupart des cours, il était hors de question de dormir, ou vous subissiez le châtiment du professeur qui dirigeait. Si, par exemple, Anabeth se faisait prendre en train de sommeiller, le professeur serait tout à fait en droit de la renvoyer de son cours, ou alors de rédiger un rapport au Directeur. Enfin, cette seconde possibilité n'était que très peu probable, car même si ce n'était pas la première fois qu'Anabeth s'endormait, elle n'avait jamais été prise sur le fait jusqu'à maintenant. Par contre, si cet incident se répétait, il y aurait bien une raison à ce qu'elle soit convoquée dans le bureau du Directeur du pensionnat. Cette confrontation, elle n'en avait pas vraiment l'envie, car beaucoup d'échos lui avaient fait comprendre que le Directeur était très jeune, et qu'il y avait parfois eu quelques gestes déplacés... enfin ce n'était jamais que des rumeurs. Des rumeurs infondées, mais qu'Anabeth n'avait aucune envie de confirmer.
Elle bougea dans son sommeil, et sa voisine, une gentille fille dont le visage était constamment caché par une frange épaisse ainsi que de grosses lunettes, tenta de la réveiller discrètement, mais l'enseignant fut plus rapide qu'elle et posa violemment la pile de livres qu'il avait dans la main sur le pupitre de la cadette des Emily. Cette dernière bondit de son siège comme frappée par la foudre, les yeux encore vitreux. Elle secoua la tête et mit un certain temps avant de se rendre compte de l'endroit dans lequel elle se trouvait.

▬ Emily, vous pensez être assez intelligente pour vous dispenser de suivre mon cours ? déclara le professeur d'une voix plus expressive que d'ordinaire.
Anabeth faillit répondre machinalement que oui, mais elle se reprit de justesse. Il était inutile de s'enfoncer plus dans la galère dans laquelle elle venait de se fourrer. Son cerveau, encore sonné par ce réveil brutal, se mit à filtrer les informations reçues à une vitesse beaucoup plus développée que d'habitude en cette période de la journée. Durant les vacances, elle passait la matinée dans sa chambre, à écouter de la musique assise sur son lit. Or, il n'était pas plus de dix heures et quart -comme quoi le cours venait à peine de commencer, et elle aurait préféré se réveiller doucement, avec son iPhone, plutôt qu'avec cette pile de livres. Elle regarda le professeur avec un regard chargé de haine, auquel il répondit un soupir impatient, accompagné d'un sourire triomphant. Il avait le dessus sur la pensionnaire, qui en était bien consciente.

▬ Disons, monsieur, répondit-elle d'une voix mielleuse, que je trouve votre façon d'enseigner on ne peut plus... captivante.
Ses talents d'actrice comme d'athlète n'allaient pas la sauver cette fois-ci, et ce fut pour cette raison qu'elle battit en retraite en sortant une remarque si désobligeante. De toute façon, qu'elle se justifie ou pas, l'adulte trouverait forcément une raison pour la renvoyer, alors autant jouer le jeu de la pensionnaire rebelle jusqu'au bout. Elle vit le sourire du prof s'effacer, ce qui lui en fit esquisser un, et il reprit ses livres, retourna à son bureau et sortit un papier. Voilà, elle allait se faire virer, mais cette pensée ne fit pas disparaître le mauvais sourire qui éclairait à présent son joli visage. Ses yeux rouge scrutèrent les élèves et ne fut pas étonnée de constater que deux ou trois personnes dormaient aussi. Elle rangea ses affaires dans le sac à main qu'elle avait pris, qui ne contenait guère plus de deux cahiers et une trousse, finalement. Elle passa son bras dans la anse de son sac et secoua violemment la tête de son voisin de gauche, qui était dans le même état qu'elle, peu de temps plus tôt. Elle lui murmura « Je veux pas de toi dans la perm' alors debout ! » qui lui fit relever promptement la tête. Elle s'éloigna en ricanant un peu et attendit près du bureau du professeur, qui finit rapidement le papier.

▬ Je vois que vous savez anticiper, miss Emily. Quoi qu'il en soit, je vous garantis que vous ne terminerez pas votre sieste en salle de permanence. Je veux un résumé du cours que nous venons de terminer avant la fin de la journée, c'est entendu ?
▬ Mais comment vous voulez que...
▬ Débrouillez-vous, je veux un résumé. Si je ne l'ai pas, je vous colle jusqu'à ce que vous le terminiez, c'est clair ?
▬ Limpide, répondit-elle d'une voix glaciale, les yeux flamboyants de colère.
Lui arrachant presque la feuille des mains, elle sortit de la salle de classe, ses talons claquant contre le sol parfaitement ciré du prestigieux bâtiment. Elle prit son temps pour descendre les escaliers menant au grand Hall du Pensionnat Prodiges. Le décor était toujours le même durant toute une année, si bien qu'elle arrivait à se repérer sans problèmes. Elle arriva plus rapidement qu'elle ne l'aurait voulu devant la porte de l salle de permanence, qu'elle ouvrit à la volée. La salle était vide, et Anabeth fut soulagée de constater qu'elle allait pouvoir jouir d'un peu de tranquillité. Tranquillité qui allait vite se troubler par l'entrée d'un surveillant qui serait appelé rapidement afin de veiller à ce que la jeune fille ne fasse pas n'importe quoi. Même s'ils étaient certains qu'Emily était du genre inoffensive lorsqu'elle était seule, c'était la règle. Elle ne sortit pas ses affaires et balança violemment son sac contre le pupitre, et l'objet en toile glissa dessus avant de retomber mollement contre le sol. L'albinos s'affala contre le pupitre, de la même façon qu'elle l'avait fait lorsqu'elle était en cours et tenta de retrouver le sommeil. Fermant les yeux, elle attendit, encore et encore... jusqu'à ce que la porte s'ouvrit sur Chain SaphirShooter, la surveillante du dortoir des filles.

« Putain, pas elle... »
Emily ne lui avait jamais sérieusement adressé la parole, mais elle la trouvait vraiment étrange. Parfois, la nuit, on pouvait entendre la surveillante balancer des objets lorsqu'elle était seule dans sa chambre, et ses réactions froides n'étaient pas vraiment agréables. Comme beaucoup de profs, Anabeth ne la portait pas vraiment dans son cœur. Enfin, elle préféra ignorer son entrée et se remettre dans une position plus confortable, ses longs cheveux blancs ondoyant dans son dos et retombant le long de ses épaules. Elle ne voulait pas faire son résumé, mais elle avait toute la journée, avait dit le martyr qui venait de la renvoyer.
En repensant à ça, elle se leva et marcha d'un pas assuré jusqu'au bureau où SaphirShooter venait de s'installer. Elle posa le papier dessus et revint à sa place, son habituelle démarche de mannequin collée aux jambes. Prétentieuse ? Oui, comme la plupart des prodiges qui excellaient dans son domaine. Lorsqu'ils se posèrent enfin, elle et son ego sur-dimensionné, Emily reprit sa position de sieste et ferma une nouvelle fois les yeux. Elle savait ce qu'elle allait faire, demander à un des élèves de la classe Gloire de lui résumer le cours, en usant de son dangereux talent en matière de comédie. Voilà, le problème était réglé, elle allait pouvoir terminer sa sieste interrompue... Malheureusement, elle n'avait plus envie de dormir, et c'est pour cette raison qu'elle se releva et sortit de son sac une brosse à cheveux. Au fur et à mesure que les secondes passaient, elle oublia la présence de la surveillante et se mit à prendre soin de ses longs cheveux blancs. »

--------------

4 roses d'Allen ♥️, Gracie, Léna & Seby ~

»RPs with: Chain × Grace × Aaron × Richard & co. × Allen ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Chain SaphirShooter
Sweet Sadness & Aimant à pervers
avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 21

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Chain SaphirShooter
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: { Un renvoi de cours... instructif — Chain SaphirShooter   Mer 24 Aoû - 11:41

[ Aah, désolée de ne pas avoir répondu plus tôt, j'avais pas vu que j'étais en Pv ]

    Chain s'était réveillée au milieu d'une chambre dans laquelle un ouragan était passé. Les meubles étaient abîmés, certains étaient même carrément en morceaux. Les objest fragiles étaient répandus en miettes sur le sol et rien ne se trouvait proche de sa place d'origine. Tremblante, la jeune femme se releva et se rendit compte qu'elle avait dormi sur le plancher, son lit étant dans un état épouvantable. Appuyée contre le mur, elle reprit lentement sa respiration, tentant de remettre de l'ordre dans ses idées. Elle avait encore fait une crise, aucun doute là-dessus. Mais elle semblait avoir été plus violente que les autres, sans doute à cause de son manque de sommeil. Passant une main moite dans sa chevelure ébouriffée, elle se rendit compte qu'elle était toute en sueur. Et que la pièce portait en elle une odeur âcre, que Chain identifia comme celle du sang. Magnifique, elle devait avoir une superbe blessure quelque part. Parcourant la salle sens dessu-dessous, elle soupira. Au moins, sa garde-robe était restée intacte, comme toujours. Cachée dans un des tiroirs, une boîte contenait les enveloppes noires que lui avaient remises son premier amour. Cela l'empêchait peut-être de démolir la garde-rode, quand elle piquait une crise. Elle finit par se diriger vers l'énorme armoire et en extirpa sa tenue du jour, une robe bleu foncé à la coupe sévère. Elle enfila un moelleux peignoire et slaloma entre les objest brisés qui jonchaient le sol, en direction de la porte. Là, elle se dirigea vers les douches, qui était désertes en ce moment. Normal, les cours avaient déjà commencés. Cela fit penser à Chain qu'elle allait se faire taper sur les doigts pour ne pas avoir été présente en ce moment crucial de la journée. Tant pis, en ce moment, elle avait d'autres préoccupations.

    Après avoir pris une douche glaciale, Chain s'habilla lentement et descendit au rez-de-chaussée, à la recherche d'un petit truc à se mettre sous la dent, bien qu'elle n'aie pas vraiment faim, un mal de vendre lui tordant l'estomac. Déambulant dans les couloirs, elle se rendit à la salle des profs, où elle vit qu'elle était en charge de la salle de permanences pour la journée. Génial... il ne lui restait plus qu'à y aller et s'ennyer fermement pour la journée entière. Quel joyeux programme.

    Arrivée à la salle, elle y entra et remarsua du coin de l'oeil qu'une jeune fille s'y trouvait, à moitié affalée sur son pupitre. A l'arrivée de Chain, elle se redressa un peu et la jeune femme continua sa route jusqu'au pupitre qui occupait une estrade surplombant la maudite salle. Une fois installée, elle darda un regard neutre sur la jeune fille. Anabeth Sharon Emily, une petite rebelle qui l'agacait au plus au point, même si elles ne s'étaient jamais parlées. La jeune fille se leva et marcha jusqu'au bureau de Chain, sur lequel elle déposa un papier. Puis elle repartit avec une étrange démarche qui aurait fait glousser Chain si elle avait été de bonne humeur. Se désintéressant de la jeune fille, la surveillante se saisit du papier et le lit, fronçant les sourcils au passage.

    - Mademoiselle Emily, saviez-vous que les lits sont fait pour dormir, et non les pupitres scolaires ? demanda-t-elle avec sarcasme.

    Elle remarqua avec agacement que le jeune fille brossait ses longs cheveux blancs, se désintéressant totalement de ce qui l'entourait. Cela fit apparaître une leueur haineuse dans les yeux bleus de Chain et elle secoua la tête avec mécontentement. Elle sentait que cette journée allait être un enfer, dans tous les sens du terme.

--------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wonderland-sanctuary.forumgratuit.be/
Anabeth S. Emily
ѕωєєт qυєєη

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 20
Localisation : Et ta sœur elle est localisée où ?!

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Anabeth Sharon Emily | 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: { Un renvoi de cours... instructif — Chain SaphirShooter   Jeu 25 Aoû - 14:10

▬ Mademoiselle Emily, saviez-vous que les lits sont fait pour dormir, et non les pupitres scolaires ? déclara finalement la surveillante, une pointe de sarcasme dans la voix.
Anabeth releva les yeux vers elle. Si la belle albinos avait espéré du fond de son cœur pouvoir rester tranquille, à se brosser les cheveux et à penser à rien d'autre qu'à se reposer, c'était visiblement raté. Chain SaphirShooter n'avait pas l'air d'apprécier son boulot, à croire qu'elle avait d'autres motivations. Un peu comme une des profs de sport, Serah Blackthorn, qui avait l'air de détester son travail plus que tout, sans pouvoir quitter son poste. Emily haussa les épaules et répondit simplement qu'elle « n'arrivait plus à faire la différence depuis le temps », sous-entendant promptement que ce n'était pas la première fois qu'elle s'endormait.
Elle ne savait pas pourquoi elle était aussi désagréable, mais généralement on lui fichait la paix après, donc bon, elle continuait. Elle n'avait pas toujours été comme ça, vraiment. Peut être n'avait-elle jamais été une gentille fille innocente, car son caractère 'dominateur' ne le permettait pas, mais elle n'était pas aussi cruelle que maintenant. Ses longs doigts parcouraient ses mèches blanches, et la brosse passait tranquillement dans la soie de ses cheveux. Ces derniers avaient un éclat particulier, qui était bien différent des cheveux normaux. En parlant de norme, on ne pourrait pas dire que ceux de la surveillante l'étaient. En fait, ils étaient bleus, ce qui était encore plus bizarres que les cheveux blancs d'Anabeth... ou presque. Elle finit par se lasser de faire les mêmes gestes de rangea sa brosse, non sans remarquer la lueur irritée qui dansait dans les yeux de SaphirShooter.

▬ En parlant de dormir, je suppose que vous avez passé une nuit... mouvementée, enchaîna Emily, sourire ironique aux lèvres.
Car oui, la jeune femme aux cheveux bleus avait fait un vacarme monstre la nuit précédente. Les pensionnaires avaient entendu le fracas des meubles qu'elle avait renversé, et les nombreux objets qu'elle avait dû balancer. Anabeth n'avait pas été gênée par tout ce boucan, puisqu'au contraire, c'était tellement jouissif pour elle d'entendre quelqu'un s'énerver de la sorte. Surtout que les colères de Chain paraissaient explosives, vu le bruit qu'elle faisait pendant ses crises de folie. Anabeth ne connaissait pas l'avis de ses colocataires, mais de toute façon, elle n'en avait rien à faire non plus. »


[HorsRP: Post court, je trouve rien à dire, désolée ! ><]

--------------

4 roses d'Allen ♥️, Gracie, Léna & Seby ~

»RPs with: Chain × Grace × Aaron × Richard & co. × Allen ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Chain SaphirShooter
Sweet Sadness & Aimant à pervers
avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 21

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Chain SaphirShooter
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: { Un renvoi de cours... instructif — Chain SaphirShooter   Dim 28 Aoû - 20:58

    La jeune fille interrompit son minitieux brossage de cheveux et leva la tête vers Chain, avant de répondre, un sourire ironique sur les lèvres :

    - En parlant de dormir, je suppose que vous avez passé une nuit... mouvementée.

    Le visage déjà impassible de la surveillante se crispa, et elle posa un regard dur sur la jeune rebelle.

    - Il semblerait, en effet.

    Chain n'aimait pas vraiment parler de ça, mais elle se doutait qu'on finirait un jour par lui poser des questions, or elle ignorait elle-même la raison de ces crises et ne se souvenait jamais les avoir piquées. La seule chose qui l'avertissaient qu'elle venait d'en faire une était le bordel intégral qui l'entourait quand elle reprenait conscience de ses actes. Poussant un léger soupir, elle posa ses coudes sur le banc et se pencha pour pouvoir loger sa tête au creux de ses mains. Agitant le formulaire de renvoi de cours du bout des doigts, elle adressa un sourire sarcastique à Anabeth.

    - Tu as un travail à faire, si je ne m'abuse. Je sais bien qu'il t'es impossible de le faire en ce moment mais... commence déjà à résumer la partie où tu étais présente. Dans les bras de Morphée ou pas, débrouille-toi.

    Croisant les jambes, elle observa un long moment la jeune fille, qui ne semblait absolument pas préoccupée par son devoir, ni par le fait que Chain était d'une humeur assez mausade et comptait en faire profiter tous ceux qui auraient l'outrecuidance de l'ennuyer. Anabeth était donc la première sur la liste. Finalement la surveillante secoua la tête. Mais c'était quoi ces idées pourries ? Elle n'était tout de même pas si méchante que ça, non ? Après tout, ce n'était qu'une façade, un vulgaire masque. Sa véritable motivation était bien loin d'une vie à passer entre quatre murs, à regarder passer des visages insignifiants. Un fois celui qu'elle cherchait retrouvé, elle s'en irait. Si elle en avait le courage. Malgré tout, une partie d'elle était rattachée à cette école. Aah, elle allait commencer à se montrer sentimentale, si ça continuait. Elle avait vaguement entendu parler d'une enseignante dont son travail ici n'était pas vraiment ce qui la motivait réellement. Elle ne l'avait jamais rencontrée et savait qu'elle se nommait Serah. Quand à son nom de famille, elle l'ignorait totalement.

    Relevant brutalement la tête vers la pendule, Chain se rendit compte qu'elle était restée empêtrée dans ses pensées un bon cinq minutes et elle se mordilla la lèvres, frustrée. Même si elle ignorait parfaitement pourquoi elle se sentait frustrée. Ah, fichue conscience. Son regard se posa sur Anabeth et elle fronça les sourcils. La jeune fille n'avait pas bougé d'un pouce. Se levant finalement, Chain marcha jusqu'au pupitre de la rebelle, faisant claquer ses talons aiguilles sur le sol. Elle posa brutalement les mains sur la surface rugeuse du pupitre, faisant légèrement reculer Anabeth.

    - Hé bien, mademoiselle Emily ? Ignoreriez-vous que pour écrire un résumé, il vous faudrait une feuille de papier et un stylo ? demanda-t-elle d'une voix acide où se mêlait un soupçon d'ironie et de sarcasme.

    Ses yeux lançaient des éclairs, même si elle savait pertinnement que cela n'impressionnerait pas la demoiselle qui lui faisait face.


[ C'est minable, comme d'habitude. Désolééééée ! ]

--------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wonderland-sanctuary.forumgratuit.be/
Anabeth S. Emily
ѕωєєт qυєєη

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 20
Localisation : Et ta sœur elle est localisée où ?!

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Anabeth Sharon Emily | 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: { Un renvoi de cours... instructif — Chain SaphirShooter   Lun 29 Aoû - 0:24

« La réponse d'Anabeth parut énerver la Surveillante, qui n'était visiblement pas d'humeur à discuter tranquillement. De toute façon, Emily préférait de loin les discussions où elle pouvait se montrer sarcastiques, car elles lui permettaient de mieux exprimer ses sentiments. Sentiments pour la plupart assez négatifs, quand on y songeait. Anabeth était désagréable, hautaine et ironique, mais personne dans le pensionnat n'osait lui faire face, car elle était bien trop à l'aise dans son élocution pour pouvoir se plier à ce qu'on lui faisait remarquer. Si elle était d'accord avec ce qu'elle faisait, alors tout allait pour le mieux, et personne ne pourrait lui faire dire le contraire.
Alors qu'elle parvenait peu à peu à retomber dans le monde du sommeil, la voix de Chain lui rappelant la raison pour laquelle elle était dans cette pièce la tira de ses songes, ce qui la dit grogner. Le travail... ils n'avaient donc que ça dans la tête ? Elle n'avait pas besoin de travailler les matières telles que... Quoi déjà ? Ah oui, elle ne se rappelait même plus quel était le sujet du cours. L'albinos se passa de tout commentaire et tourna la tête vers la fenêtre. Qu'est ce qu'elle aurait aimé pouvoir sortir, histoire de se retrouver seule, à songer à ses années passées hors du pensionnat. Tous ces prodiges qui passaient leur vie à se sentir supérieur sous prétexte qu'ils avaient un don. OK, Emily était dans cette catégorie là... et alors ? Dans l'enceinte du pensionnat, il était impossible de se vanter, puisque la personne à qui vous vous adressiez était aussi douée que vous dans un autre domaine. À l'exterieur, en revanche, tous vous enviaient à un tel point qu'il était tellement jouissif de jouer les êtres supérieurs.

Les deux femmes présentes dans la pièce étaient plongées dans leurs pensées, et l'expression qui se dessinait sur le visage était la même. D'un point de vue extérieur, on aurait même pu discerner des traits de ressemblances. Presque.
Chain fut la première à se ressaisir, tandis que les paupières d'Anabeth commençaient à se faire lourdes. La surveillante se leva de sa chaise et décida de réveiller la pensionnaire. Ses galons aiguille résonnant dans toute la pièce, elle s'avança d'un pas actif jusqu'au pupitre d'Emily, qui ne vit rien venir. La femme aux cheveux bleus posa brutalement ses mains sur la table, d'un geste presque agressif. Anabeth sursauta, recula un peu sur sa chaise et laissa échapper une protestation, petit réflexe qu'elle avait depuis toujours.

▬ Mais quoi ?!
▬ Hé bien, mademoiselle Emily ? siffla la surveillante d'une voix acide, ignorant la plainte de la jeune fille. Ignoreriez-vous que pour écrire un résumé, il vous faudrait une feuille de papier et un stylo ?
Anabeth sourit devant le regard haineux de la jeune femme. Si ça continuait dans cette direction, SaphirShooter allait vraiment finir par craquer, et Emily se retrouver dans de beaux draps. En y songeant un peu, elle se demandait vraent pourquoi les élèves ne se rebellaient pas. Était-ce parce que la plupart étaient des gosses de riches, surprotégés par leurs parents et donc incapables d'avoir leur opinion que leur avenir ? Si tous avaient réellement du talent, alors pourquoi ne l'exploitaient-ils pas pour leur profit personnel ? Anabeth, elle, ne trouvait pas d'intérêt à se plier aux règles, et n'etait donc pas intéressée par celles instaurées durant les cours. Ainsi, contrairement à la plupart des autres élèves, elle se permettait de rattraper des heures de sommeil. Maintenant, elle était coincée dans la salle de permanence, condamnée à faire son boulot sans pouvoir trouver un seul moment pour piquer un somme. Avec Chain SaphirShooter sur le dos, elle ne risquait pas de dormir de si tôt. Car contrairement au professeur qui l'avait renvoyée de son cours, la surveillante paraissait déterminée à lui pourrir son heure. Anabeth soutint son regard durant quelques secondes qui parurent longues et finit par répondre, avec son agaçante attitude désinvolte.

▬ Écoutez, je sais pas pourquoi vous vous acharnez tellement sur le fait que je travaille ou non, mais je suis sûre que si vous me fichez la paix, je serais apte à en faire de même de mon coté. De plus, je vous avoue que je n'ai aucune idée du sujet que nous avons traité ces derniers temps dans le cours de... quel cours, déjà ?
Une tirade improvisée qui montrait que l'éloquence d'Emily était toujours meilleure lorsqu'elle se voulait insolente. Être fois, elle voulait faire comprendre à la surveillante qu'elles avaient toutes les deux besoin de s'ignorer si elles désiraient avoir la paix. Elle n'étaient pas faites pour s'entendre, c'était une chose indéniable, puisque toutes les deux étaient des têtes de mules qui refusaient de s'avouer vaincue l'une devant l'autre.
Le désavantage d'être une élève était qu'elle avait le devoir de se plier à ce que professeurs et surveillants exigeaient d'elle. Seulement, elle aurait pu être classée dans les pensionnaires rebelles, qui refusaient de se laisser dominer. D'ailleurs, elle ne comprenait pas comment des adolescents pouvaient se lier d'amitié avec les personnes telles que les professeurs ou les surveillants. En parlant de période de vie, Chain ne devait guère être beaucoup plus âgée qu'Anabeth... un ou deux ans, sans plus. Déjà, les jeunes avaient des idées bizarres, de venir bosser dans un pensionnat en tant que Surveillant. Peut être était-ce parce qu'ils n'avaient rien pour eux, car s'ils avaient eu un réel talent, ils auraient pu faire de grandes carrières, qui rapporteraient bien plus que ce boulot. »

--------------

4 roses d'Allen ♥️, Gracie, Léna & Seby ~

»RPs with: Chain × Grace × Aaron × Richard & co. × Allen ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Chain SaphirShooter
Sweet Sadness & Aimant à pervers
avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 21

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Chain SaphirShooter
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: { Un renvoi de cours... instructif — Chain SaphirShooter   Mer 21 Sep - 17:15

    - Écoutez, je sais pas pourquoi vous vous acharnez tellement sur le fait que je travaille ou non, mais je suis sûre que si vous me fichez la paix, je serais apte à en faire de même de mon coté. De plus, je vous avoue que je n'ai aucune idée du sujet que nous avons traité ces derniers temps dans le cours de... quel cours, déjà ?

    Cette tirade fit soupirer Chain. Ô dieux, cette rebelle ne savait même pas à quel cours elle avait assisté. Alors évidemment, elle ne pouvait connaître le sujet de ce même cours. Affligeant. Se pinçant l'arrête du nez, geste devenu machinal lorsqu'elle était lasse, la jeune femme inspira profondément. Les rebelles du genre d'Anabeth constitaient sa bête noire. Chain détestait être confrontée à eux car leurs Talents étaient des plus insolents. Tout ce qu'avait la surveillante, c'était une mémoire infaillible. Pas très pratique dans ce genre de situations.

    Les yeux mi-clos, elle tira vers elle une chaise voisine et s'y assit, les bras croisés. Discuter avec Anabeth serait sans doute moins épuisant que l'obliger à travailler. Bon, ce serait bien entendu une nouvelle source d'ennui et de sarcasmes, mais ça aurait au moins le mérite de tuer le temps.

    - J'était aussi élève ici, l'année passée. Je sais à quel point les jeunes prodiges de ton genre s'ennuient sur ces pupitres. Mais les profs ne sont pas là pour faire décoration.

    Dardant un regard noir sur la rebelle occupée à bailler, Chain finit par lâcher :

    - Parle-moi de toi.

    Quitte à parler de tout et n'importe quoi -surtout n'importe quoi- autant faire en sorte que ce soit un minimum instructif. C'était un peu sa spécialité, glaner des infos par-ci par-là sur les élèves. Ca faisait passer le temps et cela se révélait parfois étonnant.

    - Sérieusement ... marmonna Chain, perdue dans ses pensées.

    Relevant brutalement la tête, elle remit en place une mèche de cheveux. Espérons qu'Anabeth se montre un minimum bavarde.

    [ Désolée, panne d'inspi ]

--------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wonderland-sanctuary.forumgratuit.be/
Anabeth S. Emily
ѕωєєт qυєєη

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 20
Localisation : Et ta sœur elle est localisée où ?!

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Anabeth Sharon Emily | 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: { Un renvoi de cours... instructif — Chain SaphirShooter   Lun 3 Oct - 21:23

« La réaction de Chain vis-à-vis de la tirade que venait d'improviser Anabeth fut tout à fait celle que l'actrice espérait, puisqu'elle était parvenue à exaspérer la Surveillante de la pension, qui se pinça l'arrête du nez en un geste agacé. Emily croisa ses longs doigts et posa sa tête sur ses mains, le coudes posés avec classe sur le pupitre. Chain tira une chaise et vint se poster à coté de la table de la pensionnaire, qui la regarda un instant, son apparence extérieure complètement neutre mais son esprit perplexe. Que mijotait-elle, encore ?
Le fait qu'elles soient seules dans la salle de permanence n'arrangeait pas tellement les choses puisque Chain n'avait qu'Anabeth sur qui se défouler, et ce n'était pas vraiment avantageux pour l'albinos qui ne songeait qu'à une seule chose: rattraper ses heures de sommeil. Chain lui confia finalement qu'elle avait été élève au pensionnat, il y avait un an, et qu'elle savait à quel point elle pouvait s'ennuyer sur ces pupitres, et même si Anabeth ne retint pas un bâillement, elle préférait largement discuter de tout et de rien plutôt que de travailler. Emily finit par s'affaler complètement sur sa table et pianota d'un air dédaigneux sur la surface boisée du pupitre, qui avait l'air fraichement ciré... La phrase soudaine de Chain la fit sursauter, mais seulement intérieurement. Depuis le temps, l'actrice avait appris à contrôler ses émotions, non mais !

▬ Parler de moi ? Alors, pour commencer, je suis une Reine, puisque tout le monde cède toujours à mes caprices, et je rêve de... dominer le mon-
▬ Sérieusement... la coupa la Surveillante, visiblement ailleurs.
Elles relevèrent la tête d'un même mouvement, et Chain remit en place une mèche de ses cheveux qui lui tombait sur le visage, tandis qu'Anabeth se redressait sur son dossier, attrapant au passage un crayon de papier qu'elle utilisa pour griffonner machinalement sur la feuille vierge qui était apparue comme par magie -en vérité, elle l'avait sortie par pur réflexe, quelques instants plus tôt. Sans lever les yeux de sa feuille, elle commença donc à parler sérieusement. Même si elle n'en avait pas l'air, Emily était du genre très bavarde, mais elle n'avait jamais pris le temps de discuter avec ses camarades de classe, qu'elle jugeaient beaucoup trop inférieurs à elle pour parler de tout et de rien. Pas qu'elle considérait Chain SaphirShooter comme étant supérieure à elle, mais elle ne l'avait pas située trop bas, et c'était déjà un progrès.

▬ Ma... famille –si je peux encore les appeler comme ça– sont des bons à rien qui n'ont rien pour eux, et je n'ai pas eu de leurs nouvelles depuis que je suis arrivée au pensionnat. J'ai deux grandes sœurs, mais je ne les connais pas vraiment. En vérité, je ne leur ai jamais parlé, mais je m'en fiche, parce que ce sont des imbéciles. En fait, je suis la seule à avoir un réel talent dans cette famille, commença-t-elle d'un ton qui rappelait celui qu'on prenait lorsqu'on parlait de la météo. J'ai aussi entendu dire que j'aurais bientôt un petit frère, mais s'il est albinos, ça ira mal pour lui... enfin aussi mal que moi, quoi.
Quand elle songeait à ces années qu'elle avait passées toute seule, elle se demandait si elle avait été 'normale', serait-elle devenue pire que maintenant, ou l'inverse ? Plusieurs possibilités étaient envisageables, toutes aussi rationnelles les unes que les autres, sachant qu'elle serait quand même devenue un garce, son caractère étant formé ainsi. D'ailleurs, elle resongeait à ce garçon, avec qui elle avait passé la majeure partie de sa vie, et qui avait réussi à colorer un peu son tableau blanc et rouge. Elle chassa ces pensées d'un coup de crayon rageur et se tourna vers Chain.

▬ Une réponse pour une autre, à vous de me parler de votre situation familiale, et je répondrai à la prochaine question que vous me poserez, ça vous va ?
Peut-être qu'en apprenant à se connaitre, Chain et Anabeth réussiraient à tisser des liens autre que celui d'élève chiante à surveillante collante ? Passer à la relation élève-surveillant serait déjà un progrès considérable, dans la mesure où toutes les deux étaient mal parties, leur caractère étant tout à fait incompatible. Même si Emily n'avait aucune envie de se lier d'amitié avec le personnel du pensionnat, faire une exception pour Chain SaphirShooter était toujours envisageable, même si l'idée ne l'effleura même pas. Leurs différences leurs permettraient peut être de se rapprocher, dans la mesure où l'on savait que l'une était venue pour retrouver un amour d'enfance et l'autre pour l'oublier... »

--------------

4 roses d'Allen ♥️, Gracie, Léna & Seby ~

»RPs with: Chain × Grace × Aaron × Richard & co. × Allen ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Chain SaphirShooter
Sweet Sadness & Aimant à pervers
avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 21

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Chain SaphirShooter
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: { Un renvoi de cours... instructif — Chain SaphirShooter   Mar 1 Nov - 10:23

    -Ma famille -si je peux encore les appeler comme ça- sont des bons à rien qui n'ont rien pour eux, et je n'ai pas eu de leurs nouvelles depuis que je suis arrivée au pensionnat. J'ai deux grandes sœurs, mais je ne les connais pas vraiment. En vérité, je ne leur ai jamais parlé, mais je m'en fiche, parce que ce sont des imbéciles. En fait, je suis la seule à avoir un réel talent dans cette famille, commença-t-elle d'un ton qui rappelait celui qu'on prenait lorsqu'on parlait de la météo. J'ai aussi entendu dire que j'aurais bientôt un petit frère, mais s'il est albinos, ça ira mal pour lui... enfin aussi mal que moi, quoi.

    Chain écouta Anabeth débiter son texte d'un ton neutre, sans timbre et haussa un sourcil perplexe. Elle ne connaissait pas ses propres soeurs ? En y réfléchissant, la surveillante se souvenait avoir lu dans le dossier de la jeune fille qu'elle n'entrenait que peu de rapports avec sa famille. Était-ce donc à cause de statut d'albinos ? Ouh... quelle serait donc leur réaction face aux cheveux bleus de la jeune femme ?

    Anabeth griffonait rageusement sur une feuille de papier et Chain se retint de dire que la feuille aurait pu servir pour son travail. Un semblant de conversation se profilait et elle voulait qu'il se concrétise en une vraie discussion.

    - Une réponse pour une autre, à vous de me parler de votre situation familiale, et je répondrai à la prochaine question que vous me poserez, ça vous va ?

    - Je n'ai pas trop le choix, de toute façon, fit-elle, amusée.

    Sa situation familiale, hein ? Elle n'était certainement pas plus glorieuse que celle de la rebelle mais elle avait le mérite de ne pas avoir rejetée la jeune femme. C'était déjà un bon début.

    - J'ai coupé tous les contacts que j'avais avec ma famille. Enfin, presque vu qu'ils m'envoient régulièrement des lettres. Je suis l'unique héritière de la famille et le fait que je sois partie les ennuie énormément. Je n'ai rien d'autre à dire sur eux.

    En pensant à sa famille, elle tirutura machinalement une mèche de cheveux, pensive. C'était de leur faute si elle avait quitté la demeure pour venir ici. Ils n'auraient pas dû la séparer de son professeur adoré. Qui cherche trouve, comme le dit le dicton.

    - Tu n'es pas venue dans cette académie pour le seul plaisir de dormir pendant les cours, je me trompe ?


--------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wonderland-sanctuary.forumgratuit.be/
Anabeth S. Emily
ѕωєєт qυєєη

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 20
Localisation : Et ta sœur elle est localisée où ?!

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Anabeth Sharon Emily | 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: { Un renvoi de cours... instructif — Chain SaphirShooter   Ven 25 Nov - 8:03

« Ce qu'Anabeth ignorait, c'était que Chain était l'unique héritière du groupe SaphirShooter. Il était vrai que ce nom ne lui etait pas inconnu, mais jamais elle n'avait pensé à faire le rapprochement entre les deux. Quoi qu'il en soit, elle lui apprit qu'elle avait en quelque sorte "déserté" sa famille pour rejoindre le pensionnat. À ces mots, Anabeth ne put s'empêcher d'arquer un sourcil, intriguée par une telle décision. La famille SaphirShooter était pleine aux as, alors pourquoi avoir choisi d'exercer le métier de Surveillante d'une Pension, sachant que ce travail rémunérait beaucoup moins et surtout, qu'il était bien plus éprouvant. Se coltiner des élèves insolents du genre d'Emily n'était pas une vocation particulièremen attirante, mais Anabeth ne pouvait pas se dire qu'elle aurait choisi de reprendre le flambeau de l'entreprise familiale. Enfin, jamais elle ne saurait puisque ses parents ne la contactaient plus que pour lui envoyer une enveloppe contenant de l'argent. Et encore, c'etait parce-qu'elle le leur avait réclamée avant de partir, deux ans plus tôt, sinon quoi elle n'était pas certaine qu'ils le feraient toutes les deux semaines -oui, elle était exigeante. Cela dit, c'était le prix à payer pour l'avoir hors de la maison, et c'était leur problème. La Surveillante décida de poser une autre question à la pensionnaire qui porta le bout de son stylo à ses lèvres en levant les yeux vers le plafond. Alors... si elle avait intégré le Prodiges Pensionnat, c'était tout simplement parce-qu'elle était très douée, mais en même temps, n'avait-ce pas été une manigance de ses parents qui avaient décidé de l'envoyer dans un établissement où elle pourrait y passer ses nuits, et ainsi ne plus revenir à la maison ? Peut-être que -mais Anabeth refusait de se l'avouer- ça avait été une sorte d'échappatoire pou elle, qui visait à refouler ses souvenirs et ainsi, oublier ce garçon qui l'avait laissée tomber pendant sa semaine d'inconscience. Restait maintenant à savoir laquelle de ces informations elle allait servir à Chain, étant donné toutes étaient vraies. Il y en avait cependant une moins facile à avouer, mais si elle voulait avoir une information aussi personnelle de la part de la Surveillante, il fallait bien qu'elle lui en donne une qui puisse l'égaler. Finalement, miss Emily décida de toutes les dévoiler, comme ça au moins...

▬ Effectivement, vous visez juste, déclara Anabeth, sarcastique. Comme à peu près tous les élèves de cette pension, je suis douée, et c'est pour mon talent que j'ai intégré ce maudit pensionnat. Ensuite, il était une trouvaille de mes parents, et il ne serait pas étonnant de penser qu'ils ont juste cherché à se débarrasser de moi, de m'éloigner d'eux. Ce n'est pas de la paranoïa ou quoi que ce soit dans le genre, c'est seulement du réalisme, vous verrez mes "parents"...
En tant qu'actrice, elle avait suffisamment de contrôle sur son élocution pour sous-entendre les guillemets dans ses paroles. Cependant, elle hésitait maintenant à raconter la raison pour laquelle elle avait été consentante à ce statut d'interne dans ce pensionnat. Qui aurait cru que la méchante Anabeth Emily se soit éprise d'un garçon qu'elle ne reverrait plus jamais ? Personne dans le pensionnat, qui la connaissaient tous comme une garce désagréable, jamais contente et toujours là pour s'énerver sur les professeurs, et surtout sur les élèves qui, à coté d'elle, semblaient vraiment faibles d'esprits. Finalement, elle posa son stylo et prit une de ses mèches blanches dans ses longs doigts et l'entortilla presque nerveusement. Presque, seulement. Elle soupira et décida de raconter cette histoire passée à la Surveillante car de toute manière, il n'y avait personne aux alentours et surtout, à qui d'autre pourrait-elle conter ce récit tout à fait insolite venant d'elle ?

▬ Pour finir, si j'ai accepté d'y entrer c'est que la maison et son entourage me rappelait quelqu'un que j'aurais préféré ne pas me souvenir. Juste un petit garçon, mon meilleur ami, qui a tenté de me sauver d'une chute après que je lui aies mis le premier râteau de sa vie. Il a pas réussi; je suis tombée. Résultat, j'ai passé une semaine dans le coma et en me réveillant, j'ai appris qu'il avait déménagé... c'est gai comme histoire, non ?
Racontée de cette manière, on aurait juré qu'Anabeth était énervée. Pas étonnant quand on savait qu'elle etait du genre colérique, mais peut-être qu'elle s'en voulait, après tout. Non, finalement il etait inconcevable pour elle de se sentir coupable, de n'importe quelle manière qu'il soit. Anabeth ramena ses cheveux en arrière et reprit son style, pour revenir griffonner sur la pauvre feuille de papier.

▬ Et vous, pourquoi vous avez choisi d'excercer ce métier pourri alors que vous avez déjà beaucoup d'argent derrière ? Je n'arrive pas à comprendre.
Beaucoup de gens tueraient pour posséder la fortune des SaphirShooter, et s'ils savaient que l'unique héritière l'avait abandonnée pour venir travailler dans un pensionnat, entourée de surdoués... les pauvres. Anabeth n'était pas vraiment envieuse niveau argent car si elle l'avait voulu, elle aurait pu prendre le premier avion pour Los Angeles et postuler pour le premier film qu'elle voyait, elle etait certaine de cartonner. Modeste ? Et puis quoi encore ! »

--------------

4 roses d'Allen ♥️, Gracie, Léna & Seby ~

»RPs with: Chain × Grace × Aaron × Richard & co. × Allen ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Chain SaphirShooter
Sweet Sadness & Aimant à pervers
avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 21

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Chain SaphirShooter
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: { Un renvoi de cours... instructif — Chain SaphirShooter   Sam 31 Déc - 15:10

    -Effectivement, vous visez juste, déclara Anabeth, sarcastique. Comme à peu près tous les élèves de cette pension, je suis douée, et c'est pour mon talent que j'ai intégré ce maudit pensionnat. Ensuite, il etait une trouvaille de mes parents, et il ne serait pas étonnant de penser qu'ils ont juste cherché à se débarrasser de moi, de m'éloigner d'eux. Ce n'est pas de la paranoïa ou quoi que ce soit dans le genre, c'est seulement du réalisme, vous verrez mes "parents"...

    Anabeth ne semblait vraiment pas porter sa famille dans son coeur. Un petit silence s'installa tandis que l'albinos s'amusait avec ses cheveux.

    - Pour finir, si j'ai accepté d'y entrer c'est que la maison et son entourage me rappelait quelqu'un que j'aurais préféré ne pas me souvenir. Juste un petit garçon, mon meilleur ami, qui a tenté de me sauver d'une chute après que je lui aies mis le premier râteau de sa vie. Il a pas réussi; je suis tombée. Résultat, j'ai passé une semaine dans le coma et en me réveillant, j'ai appris qu'il avait déménagé... c'est gai comme histoire, non ?

    - Très.. commenta distraitement Chain, perdue dans ses pensées.

    Le jeune actrice semblait énervée, bien que ce soit uniquement son ton de voix qui le laisse penser. Son visage, lui, n'exprimait rien.

    - Et vous, pourquoi vous avez choisi d'excercer ce métier pourri alors que vous avez déjà beaucoup d'argent derrière ? Je n'arrive pas à comprendre.

    - Parce que cet argent m'a pris la seule chose à laquelle je tenais. Bizarrement, nos raisons sont opposées. Toi tu as quitté ta famille pour t'éloigner d'un garçon, moi pour en retrouver un.

    La jeune femme saisit un crayon dans sa poche et joua avec, les yeux perdus dans le vague. Elle se mordilla la lèvre et se redressa légèrement sur sa chaise.

    - Il était mon précepteur. Il était le seul qui ait bien voulu s'occuper de moi malgré le faible tarif que mes parents étaient prêt à payer. J'ai grandi avec lui comme seule compagie, mes parents étant trop occupé par leurs affaires. J'en suis bien sûr tombée amoureuse. Mais mes chers parents ne voulaient pas que je m'entiche d'un fils de famille modeste et ils l'ont donc renvoyé. Nous sommes restés quelques temps en contact par lettre mais finalement, mes parents m'ont définitivement éloigné de lui. J'ai totalement perdu sa trace, jusqu'à l'année passée, quand je suis rentrée dans ce pensionnat en tant qu'élève.

    Elle lâcha son crayon qu'elle avait consienscieusement massacré sur le pupitre et pencha la tête vers l'arrière.

    - Quand j'ai compris que seul ce pensionnat pouvait m'aider à rentrer à nouveau en contact avec lui, j'ai tout plaqué et je suis devenue surveillante. Fin de l'histoire.

    La jeune femme secoua la tête, désolée.

    - Seulement, je ne l'ai pas encore retrouvé. Je me souviens de tout, TOUT ! Mais pas de... de son visage. Il n'est qu'une figure sans traits dans ma mémoire.

    Un petit rire nerveux la secoua et elle tourna légèrement la tête vers Anabeth.

    - Mon histoire est bien pathétique, quand on pense que j'aurais pu l'oublier et vivre une belle vie dans les liasses de billets de ma coincée de famille.



--------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wonderland-sanctuary.forumgratuit.be/
Anabeth S. Emily
ѕωєєт qυєєη

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 20
Localisation : Et ta sœur elle est localisée où ?!

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Anabeth Sharon Emily | 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: { Un renvoi de cours... instructif — Chain SaphirShooter   Lun 27 Fév - 23:45

.Anabeth & Chain.

« Tomber amoureuse, c'est tomber. Donc ça fait forcément mal. »
« Au fur et à mesure qu'elle parlait avec la Surveillante, Anabeth se surprit à penser que finalement, Chain SaphirShooter n'était pas de si mauvaise compagnie qu'elle ne l'avait pensé en arrivant dans la salle. Pire, elle sentait même qu'elle commençait à apprécier la jeune femme, avec qui elle trouvait un point commun qu'était celui de leur relation avec leurs familles respectives. Même si la « valeur de l'argent » restait un sujet sur lequel leurs avis différaient. Sans argent, il était certain qu'Emily ne ferait pas long feu, mais si on pouvait recevoir de l'argent même sans renouer avec une famille de cinglés, alors pourquoi pas ? À la remarque de Chain au sujet de leurs raisons de fréquenter le même pensionnat, Anabeth ne pût s'empecher de lâcher un « À croire qu'on était faites pour discuter ensemble. » amusé, tout en regardant la Surveillante jouer avec un crayon sorti de sa poche.
Comme « promis », Chain lui conta une partie de son histoire. Ainsi, elle était tombée amoureuse de son précepteur ? Emily avait beau essayer de se mettre à sa place, elle n'y parvint pas. Petite, ses parents en avaient employé un grand nombre –sûrement pour éviter de montrer qu'il y avait une albinos parmi leur sainte famille– mais tous avaient fini par jeter l'eponge tant le caractère de l'actrice était difficile. Faire tourner les gens en bourrique... elle avait ça dans le sang, alors déjà à cette époque là, elle ne se gênait pas pour le faire !

▬ Seulement, je ne l'ai pas encore retrouvé. Je me souviens de tout, TOUT ! Mais pas de... de son visage. Il n'est qu'une figure sans traits dans ma mémoire.
▬ Ah oui, là par contre c'est plutôt fâcheux... commenta l'albinos.
Son regard vermeil se balada dans la salle, avant de s'attarder sur la fenêtre qui offrait une jolie vue sur le parc du pensionnat, désert. Être seul était parfois reposant, même si rester en ce moment avec Chain s'avérait être plus intéressant qu'elle ne l'aurait pensé. La jeune femme finit par faire une déclaration qui entraîna chez Anabeth cette impression de ressemblance entre leurs façons de penser. Elles auraient pu, toutes les deux, rester chez elles, oui. Sauf qu'elles ne l'avaient pas fait, et même si elles s'evertuaient à se donner une raison valable –retrouver ou fuir un garçon– il était certain qu'une chose commune les avait animées toutes les deux : la peur de l'ennui. Toutes deux avaient besoin d'un minimum d'activité, c'était pourquoi elles avaient choisi de quitter leurs magnifiques maisons pour une petite chambre dans un pensionnat.

▬ Bah, vous savez... rester isolé dans une grande maison finit par vous lasser, on est bien placées pour le savoir. Rien ne vaut un peu de changement dans une vie. Et puis au moins, vous avez du la chance de me rencontrer, en venant travailler ici ; ce qui ne vous vous serait peut-être pas arrivé si vous aviez choisi la viebmonotne que vous offrait ces liasses de billets.
Malgré ses airs de pimbêche, Anabeth était loin d'être une cruche. À la place de Chain, peut-être aurait elle choisi cette nouvelle voie plutôt que suivre celle de ses parents. Terminer sa vie comme ses parents, à gérer une entreprise et trier des papiers toute la journée... Un cauchemard. Emily était née pour mener une existence active ; la preuve, on lui avait fait don de cet incontestable talent pour la comédie. Briller sur scène, voilà qu'elle était sa destinée, et pas trainer derrière un bureau à signer on ne sait quoi.

▬ Et tout à fait entre nous, je trouve que le fait de s'accrocher à des rêves est plus intéressant que de garder les pieds sur Terre à longueur de journée, ajouta l'Actrice. Une histoire pathétique, c'est une histoire où tout se passe pour le mieux, où il n'y a aucune action. De quoi peut-on se vanter sinon ?
Mener une existence paisible et sans compromis... voilà ce qu'on pouvait qualifier de nul. Rien ne se passe d'intéressant, ça finit par lasser à force. Chain avait eu la chance de voir son élément déclencheur, de savoir ce qu'elle voulait trouver au bout. Ce précepteur, elle saurait le trouver un jour, si elle y croyait vraiment, si elle continuait de s'accrocher. Le jour où elle abandonnerait, Anabeth serait là pour lui botter le cul histoire de la remettre dans le bon chemin mais en attendant, elle avait trouvé un but. Emily, elle, voulait oublier ce blondinet à qui elle devait tant, et qui était parti sans lui donner aucune indication. Maintenant, il fallait qu'elle trouve quelque chose à mettre dans la case « arrivée » de son jeu de piste à elle. En attendant, elle comptait bien changer de sujet puisqu'elle venait de se remémorer d'une certaine rumeur qui courait parmi les élèves du Pensionnat Prodiges.

▬ Sinon –mis à part moi– vous avez fait des rencontres qui en valent la peine depuis ? Une rumeur dit que vous auriez eu une relation avec le Directeur, sauf que je suis pas du genre naïve alors j'avoue que j'y crois pas ; mais tant que vous êtes là, vous pouvez me confirmer le fait que j'ai raison ?
Parfois, oui, le caractère des pensionnaires faisait pitié. Mais que voulez-vous, certains ressentent le besoin de faire parler d'eux en lançant des informations pourries et pour la plupart totalement fausses. À quoi ça leur servait ? De voir un sujet de conversation intéressant pendant les cours, sans doute. Ce genre de puérilités, Anabeth n'y prenait pas part, préférant montrer son côté grosse gamine insolente au jour le jour sans chercher à se cacher. Dans la vie, il faut savoir assumer. »


HorsRP: J'avais pas vu que t'avais répondu ! xD]

--------------

4 roses d'Allen ♥️, Gracie, Léna & Seby ~

»RPs with: Chain × Grace × Aaron × Richard & co. × Allen ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Chain SaphirShooter
Sweet Sadness & Aimant à pervers
avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 21

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Chain SaphirShooter
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: { Un renvoi de cours... instructif — Chain SaphirShooter   Lun 26 Mar - 17:58

Finalement, Miss Emily n'était pas si "pimbêche" que le disaient ses professeurs. Okay, peut-être que la surveillante pouvait dire ça justement parce qu'elle n'était pas l'un des malheureux profs de la demoiselles aux cheveux blancs. C'était d'ailleurs peut-être mieux ainsi, en fait.

Quand Chain évoqua sa "défaillance mémorielle" concernant son précepteur, Anabeth lâcha un "Ah oui, là par contre c'est plutôt fâcheux... " qui fit légèrement hausser les épaules de jeune femme. Le silence reprit ses droits, chacune plongée dans ses pensées. Celle de la surveillante aux cheveux bleus dérivèrent vers les lettres tant aimées.

- Bah, vous savez... rester isolé dans une grande maison finit par vous lasser, on est bien placées pour le savoir. Rien ne vaut un peu de changement dans une vie. Et puis au moins, vous avez eu la chance de me rencontrer, en venant travailler ici ; ce qui ne vous vous serait peut-être pas arrivé si vous aviez choisi la vie monotone que vous offrait ces liasses de billets.

- On peut dire que tu ne perds pas le nord... je suppose que Modestie n'est pas ton deuxième prénom ? fit-elle sur un ton plaisantin. Déjà, rester enfermée dans la demeure quand j'étais petite m'était insupportable, je ne veux pas imaginer ce que cela donnerait maintenant... vous seriez sans doute tous invités à l'enterrement de Mademoiselle SaphirShooter.

- Et tout à fait entre nous, je trouve que le fait de s'accrocher à des rêves est plus intéressant que de garder les pieds sur Terre à longueur de journée. Une histoire pathétique, c'est une histoire où tout se passe pour le mieux, où il n'y a aucune action. De quoi peut-on se vanter sinon ?

Tout en mordillant son crayon, la surveillante ne répondit pas. Anabeth possédait une maturité exemplaire pour son âge. Même si ses paroles avaient le don de piquer juste là où ça fait mal, elles faisaient également réfléchir. C'était bien l'une des seules qualités de l'actrice rebelle, selon son avis. Son crayon ayant poussé son dernier soupir, elle le jeta dans la poubelle et la rata de peu. Toujours aussi nulle en sport-ballon. Affligeant...
Se tortillant pour attraper son sac du bout des doigts, elle sortit une bouteille d'eau. Boire dans les salles de classe était en principe une "chose à ne pas faire" mais elle s'en fichait. C'était bien la seule règle qu'elle n'appliquait pas. Fallait-il mourir déshydraté afin de respecter le règlement ? Ridicule !

- Sinon –mis à part moi– vous avez fait des rencontres qui en valent la peine depuis ? Une rumeur dit que vous auriez eu une relation avec le Directeur, sauf que je suis pas du genre naïve alors j'avoue que j'y crois pas ; mais tant que vous êtes là, vous pouvez me confirmer le fait que j'ai raison ?

La réaction de la jeune femme ? Elle faillit tout simplement s'étrangler avec son eau. Une relation ... avec le directeur ? Ce cinglé doublé d'un pervers timbré ? Ah mais stop ! C'était quoi ces rumeurs à la *** ? Toussotant, crachotant, il lui fallut quelques minutes pour se calmer, un rire nerveux s'étant entre-temps ajouté à la liste.

- Je crains de devoir décevoir une bonne partie des élèves car je n'ai eu aucune relation avec monsieur Black'Shouu. Et je n'en aurais jamais, d'ailleurs.

Elle secoua la tête, dégoûtée par les souvenirs qui revenaient se jouer devant ses yeux. Cette homme était tout simplement... lui était tout simplement insupportable.

- Sérieusement, les étudiants n'ont-ils donc rien d'autre à faire que de créer des rumeurs aussi idiotes ?

Mais... un instant ! Si elle se souvenait bien, le directeur avait fermé la porte de la serre et ils se trouvaient vers le centre, si bien que personne ne pouvait les apercevoir depuis l'extérieur. Elle blêmit. Et si son Boss était à l'origine de cette rumeur ? Non, impossible. Il n'était pas aussi puéril.

- Dis-moi... sais-tu d'où provient cette rumeur ? questionna-t-elle d'une voix blanche.

--------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wonderland-sanctuary.forumgratuit.be/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: { Un renvoi de cours... instructif — Chain SaphirShooter   

Revenir en haut Aller en bas
 

{ Un renvoi de cours... instructif — Chain SaphirShooter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cours de latin
» Réactions au renvoi du gouvernement.
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Are you ready ?  :: PENSIONNAT :: Grand Hall & Secrétariat :: Salle de Permanence-