AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le soleil revient à Prodiges ! C'est bientôt l'été !
 

Partagez | 
 

 ♦ Ruby Spencer Finnigan ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruby S. Finnigan
Snowy Dream

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 19
Localisation : Qui sait ?

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Finnigan Ruby Spencer, 20 ans.
Talents~: Prodige de la psychologie et de l'astrophysique.
Classe: Fortune

MessageSujet: ♦ Ruby Spencer Finnigan ♦   Mer 26 Oct - 1:00

BIENVENUE A LA PENSION PRODIGES

Ruby Spencer Faithful Finnigan Feat Belarus

Everybody's got something special

QUI SUIS-JE ?

Date de naissance : 29 février 2980
Age : 20 ans
Sexe : Feminin
Orientation Sexuelle : Hétéro
Année d'étude ou métier : Classe Fortune
Groupe : Grosses têtes
Talents : La psychologie est son domaine, elle peut deviner beaucoup de choses d'un simple regard. Elle est aussi très douée en astrophysique.
MON PERSONNAGE
Quelques mots descriptifs du personnage.

Physique :
La première chose à dire sur le physique Ruby, c’est certainement « Baissez la tête ». Vous l’avez donc compris, la demoiselle n’est pas bien imposante par sa taille, 1 m 49 grand maximum. Minuscule ? Oui, c’est le mot. Son poids plume est en adéquation parfaite avec sa taille, 39 kilogrammes et des poussières. Quand à ses formes, on ne peut mieux les décrire que par ‘inexistantes’ : poitrine minuscule, hanche pas vraiment marquées… Rien ne différencie vraiment cette jeune fille de 20 ans d’une petite collégienne …

Sa chevelure de neige est aussi surprenante que sa taille, chutant jusqu’au bas de son dos. Tout en celle-ci n’est que pureté et blancheur parfaite : aucune mèche grise plus sombre que les autres, seulement un blanc pur. Parfaitement lisse, la chevelure de Ruby est toujours bien coiffée, toutes ses mèches sont disciplinées comme il se doit. Quand à sa peau, elle est si délicatement pâle, délicieusement blafarde que l’on pourrait la croire de porcelaine. Et dans toute cette blancheur apparaissent deux lueurs d’une scintillante couleur d’améthyste, deux yeux d’une couleur si vive mais si vides d’expressions… Si vous regardez ces lueurs, même si vous vous perdez dedans, vous ne distinguerez jamais qu’un néant inexpressif. C’est là certainement le plus gros défaut de ce joli visage. Quant à la suite de son visage, il se compose d’un petit nez en trompette, de joues délicatement blanches et de lèvres fines telles une poupée… Vous avez compris ? Oui, elle est bien albinos…

Si vous observez les petites mains de la demoiselle, vous y distinguerez de nombreuses petites cicatrices et plaies. Elles datent d’après son entrée au Pensionnat, visiblement, jusqu’à quelques jours, mais elle n’en a jamais parlé et ne compte certainement pas le faire. Par instant, les blessures encore récentes s’ouvrent, faisant apparaitre des tâches, puis des trainées rouges écarlates sur cette peau blafarde. Elle ne prend à vrai dire pas la peine d’essayer de soigner ses plaies ouvertes, et dans ces moment là, elle laisse alors couler le sang, jusqu’à ce qu’il s’arrête. Pas qu’elle aime ça, elle s’en fiche juste, comme beaucoup d’autres choses… Si vous voyez un jour les pieds de la jeune fille, vous les remarquerez petits et fins, comme ceux d’une ballerine. Elle n’en prend pas spécialement soin, mais ils sont comme ça depuis toujours. Et jamais, au grand jamais, ces petits pieds n’ont foulé le sol sans porter de chaussures, Ruby n’a jamais aimé avoir les pieds sales…

Finissons cette description par le style vestimentaire de la demoiselle. Vous l’avez sûrement deviné, Ruby ne se distingue pas par un style vestimentaire coloré ou excentrique. Non, cette petite jeune fille ne porte généralement que des vêtements sombres. Aussi bien robes que pantalon, elle n’a aucune préférence vestimentaire : elle s’en fiche. Comme de tout. Quoi qu’il lui arrive souvent d’accessoiriser ces habits simples par des rubans, cravates ou barrettes d’une couleur éclatante, donnant un peu de gaieté à son style.

De part son style simple et sa petite taille, Ruby n’est pas le genre de personne que l’on remarque dans les couloirs…

Caractère :
« Dans une classe, il y a toujours un fantôme : tout le monde sait qu’il est là, mais personne ne le connait … »

Et bien le fantôme de la classe fortune, c’est un petit rubis. Elle est là, mais les autres élèves ne savent que son nom. Rien que ça. Peut-être certains savent-ils qu’elle possède un talent évident pour la psychologie et l'astrophysique, mais rien de plus. Alors moi, je vais vous expliquer ce qui se passe dans les méandres de son esprit…

Pour tous ceux qui auraient l’espoir de nouer un lien avec elle, sachez ceci : Ruby est totalement in-intéressée par le monde autour d'elle. Si vous allez lui parler, elle ne vous répondra seulement si votre conversation a un intérêt, car la demoiselle déteste parler pour ne rien dire. Elle est l’opposé parfait des personnes qui se sentent obligées de parler pour combler un blanc, et si vous arrivez à lui arracher quelques paroles, c’est que vous valez quelque chose à ses yeux — ce qui est, en soit, un grand exploit. A l'inverse, quand il s'agit de son talent, elle aime en parler aux gens, leur dire ce qu'elle sait sur eux et leur passé... Il lui arrive parfois de prendre l'initiative de lancer une conversation, si elle n'a rien à faire uniquement.

Ruby est aussi très rêveuse, elle aime beaucoup regarder par la fenêtre pendant les cours, ou ne rien faire et se perdre dans les confins de son esprit tordu. Elle rêve tout le temps, dans les couloirs, pendant les discussions… Dans ces cas là, il est très difficile de la ramener à la réalité, et personne ne se donne la peine de le faire d’ailleurs… La demoiselle ne s’intéresse qu’à un nombre très limité de choses, et peu de cours ont un intérêt pour elle : seulement les matières scientifiques. La vie elle-même n’a pas un réel intérêt pour elle ; elle n’y voit qu’une suite d’évènements apparemment importants que l’on fait passer pour intéressants. A la personnalité quasi-absente, Ruby n’a juste aucun centre d’intérêt avec les autres élèves — ou peut-être un ou deux mais il y fallu chercher loin pour les trouver. Elle est incompréhensible, et sa façon de penser paraît étrange, du point de vue des autres.

La demoiselle est aussi très difficile en matière de garçon, et ceux qui lui plaisent sont vraiment très rares. Parfois, certaine filles du Pensionnat qui cherchent l’élite lui montre une photo de garçon. Si Ruby prend la peine de faire un commentaire un tout petit peu positif, c’est que ce garçon est le meilleur, et dans ce cas là, il deviendra immédiatement extrêmement populaire. Si le garçon n’en vaut pas la peine, elle ne répondra pas. Et dans ce cas là, il restera juste un simple élève. C’est cruel ; de baser son jugement sur l’avis d’une je-m’en-foutiste…

En réalité, Ruby n’a pas un mauvais fond. Elle est juste renfermée et atypique dans sa façon de penser, elle ne comprend pas l’intérêt de la vie et se pose mille-et-une questions chaque jour. Malgré ça, si vous réussissez à vous en faire une amie, vous pouvez être certain qu’elle ne vous trahira jamais, la demoiselle tient toujours ses promesses et ses engagements. Elle sait se montrer compréhensive — qui a rigolé ? — envers les autres, si toutefois elle y voit un intérêt, Ruby reste Ruby.

Au fait, nous n’avons pas parlé du pourquoi elle était dans ce Pensionnat. C’est simplement parce qu’elle a un talent inouï pour la psychologie humaine, elle est capable de prévoir les réactions des personnes en face d’elle, et ses prévisions son très souvent vraies...


~MON HISTOIRE~

    Début de l’hiver 2988, Seattle, US.

    — Je ne vais pas te le cacher, Alice, mais je doute que Ruby passe l’hiver cet année, sa constitution est vraiment très fragile…

    Un air triste voila le visage de ladite Alice, mère d’un petit rubis aussi fragile qu’une allumette.

    — On nous dit ça chaque fois qu’elle tombe malade, pourtant elle est toujours là ! Dès sa naissance on m’avait dit qu’elle ne survivrait certainement pas, pourtant voilà sept hivers qu’elle passe sans… Incident notable…

    Non loin de l’endroit où sa mère et son oncle — qui est aussi son pédiatre — se concertaient sur son sort apparemment funeste, une petite fille d’environ 7 ans ½ , à vue de nez, était plongée dans un livre. D’un simple coup d’œil, on pouvait facilement deviner que l’enfant ne sortait pas souvent : sa peau était si pâle que l’on aurait pu croire qu’elle n’avait jamais vu le soleil. Ce qui n’est pas totalement faux. Ruby Finnigan avait une constitution tellement fragile qu’elle ne pouvait se permettre d’aller jouer dehors avec les autres enfants sans tomber malade. Donc depuis toujours, elle restait à l’intérieur. Ne sortant jamais l’hiver, et rarement lors des autres saisons, elle dut donc trouver autre chose pour occuper son temps. La lecture, elle aimait les livres, et même à l’époque pas si lointaine où elle ne savait pas lire, elle prenait plaisir à les feuilleter, et parfois regarder les images des livres d’enfants qui lui étaient offerts. De ce fait, elle apprit à lire bien plus rapidement que les autres enfants.

    — Bon, j’y vais. Appelles-moi s’il se passe quelque chose.

    Alice hocha la tête et ramena son frère jusqu’à la porte. Elle resta un moment dans le hall, puis elle respira un grand coup et afficha un sourire sur son visage. Elle retourna au salon où Ruby lisait toujours — sans le comprendre — le livre de sa mère. Elle appela Tom, le grand frère de la petite fille de deux ans son aîné, et prit sa fille dans ses bras.

    — Si on allait faire des biscuits pour papa, quand il rentrera du travail ?

    Tom acquiesça, tandis que Ruby fronçait les sourcils.

    — Mais je lis !

    Pour toute réponse, Alice se contenta de rire et de se diriger vers la cuisine, sa fille toujours dans ses bras. Après tout, comment un petit rubis âgé de sept ans pouvait comprendre les livres de psychologie de sa mère ? Elle-même, psychologue, avait peiné à les comprendre lorsqu’elle les avait achetés quand elle avait vingt ans ; donc pour une enfant, cela devait simplement représenter un entremêlement de mots compliqués…

    Printemps 2990, Seattle, US

    — Maman, maman ! Et ce mot, il veut dire quoi ?

    Visiblement, Ruby a survécu à l’hiver de 2988, et aussi ceux des années suivantes. Mais elle est toujours aussi fragile, elle ne peut toujours pas sortir. Et pour l’école ? Elle a un professeur particulier qui lui fait cours tous les jours. Car oui, les Finnigan sont riches, très riches. Madame est psychologue et Monsieur est neurochirurgien, une famille de médecin assez connus dans les rues de Seattle. Et le petit rubis qui peine à passer les hivers à l’air de vouloir suivre les traces de sa mère. Car oui, elle n’a pas arrêté de lire les livres de psychologie humaine rangés sur la quatrième étagère en partant du bas, dans la bibliothèque du salon. Sauf que maintenant, bien qu’elle ne comprenne pas la moitié de ces livres, elle demande la signification de chaque nouveau mot. Sa mère était fière de cet enfant qui semblait si assidue à l’apprentissage. La seule chose qui pouvait paraître étrange à cette époque, c’était seulement sa mémoire exceptionnelle. Car oui, elle pouvait citer des passages de livres, ou des dialogues de films, tout en ne les ayant vu qu’une seule fois. Le premier à remarquer ça fut Tom. Puis après ses parents. Quoique ce n’était pas vraiment gênant pour elle, alors ils n’y firent rien, laissant évoluer la chose.

    Automne 2992, Seattle, US

    Son état étant devenu plus stable, petit rubis put aller à l’école comme les autres enfants. Ses parents furent d’ailleurs ravis de constater que leur enfant n’avait aucun retard sur le programme, qu’elle avait de très bonnes notes, et qu’elle s’était fait deux amies dont elle parlait tout le temps. L’une répondait au doux nom de Maureen, tandis que l’autre était nommée Addison. Ruby plaisait aux professeurs car elle était sérieuse et travailleuse ; elle plaisait aux filles parce qu’on pouvait compter sur elle et lui raconter ses secrets ; et elle plaisait aux garçons parce qu’elle avait un petit quelque chose de plus que les autres filles. Peut-être était-ce l’étincelle de malice que brillait encore dans ses yeux à cette époque.

    Ça ne dura pas. Elle était devenue capable de prévoir les faits et gestes de ses amis, les thèmes risquant de tomber aux examens, ou les réactions des garçons si elle allait leur parler. Elle en avait fait un jeu, jeu qui en effraya plus d’un dans son école. Maureen et Addison s’éloignèrent, et Ruby fut traitée de sorcière. Chaque journée de classe devenait plus désagréable, sous les insultes et brimades des autres élèves. Les professeurs n’y firent rien : soit ils n’avaient rien remarqué, soit ils pensaient comme leur élèves. Puis un jour, ce qui devait se passer arriva. Alors qu’elle attendait le bus scolaire, un grand garçon d’au moins trois classes supérieures vint lui parler.

    — Alors comme ça, ma sœur m’a dit que t’était une sorcière !

    Ruby remarqua Addison, qui se faisait toute petite derrière son grand frère.

    — Tu sais ce qu’on leur fait aux sorcières ici ?

    Sur ce, il la prit par les cheveux et l’entraina à l’écart. Le garçon lui assena un violent coup de poing qui la fit vaciller, puis un autre, et un autre ; jusqu’à ce qu’elle perde connaissance. Oh, pas pour longtemps, juste le temps qu’elle se retrouve seule, que le bus scolaire soit déjà passé et qu’elle doive rentrer à pied chez elle. Quand elle arriva, ses parents n’étaient pas à la maison, ils étaient tous deux à leur propre cabinet, et seul Tom devait se trouver à la maison. Devant l’état de sa petite sœur, sa réaction première fut d’appeler son père, puis sa mère. Cette dernière put se libérer, afin d’emmener sa fille à l’hôpital ; au moins pour un check-up. Dans la salle d’attente, Ruby fut prise de vomissements, puis de troubles de la vue.
    Verdict : traumatisme crânien, bien que pas vraiment important.

    Après ça, il fut décidé qu’elle irait vivre chez sa tante, au Japon, pour éviter d’autres incidents identiques. Là-bas, rien de bien important se passa, si ce n'est qu'elle se renferma totalement sur elle-même...

    Elle avait 19 ans quand elle entendit parler du pensionnet Prodige. Bien qu'elle soit déjà bachelière, elle décida qu'elle y entrerait, juste pour la forme... Ou pour se sentir normale...



DERRIÈRE MON ECRAN

    Prénom : Ruby.
    Age : 14 ans.
    Sexe : Je suis une fille...
    Que penses-tu du forum ? Il me plait ! -brique-
    Pourquoi t'es tu inscris ? Le contexte est sympa, le thème aussi... Enfin voilà quoi,
    j'avais envie o/
    Des suggestions / idées pour l'améliorer ? Nope.
    Code du règlement : Validé Ah bon ? //SBREUM//

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara J.H. Ashford
¤ Annoying Flower ~
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 20
Localisation : Là où les chaises volent ~

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Ashford Juliet Sara | 16 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: ♦ Ruby Spencer Finnigan ♦   Mer 26 Oct - 2:22

    Bienvenue ! o/

    Bonne continuation pour ta fiche et au plaisir de RP avec toi !

--------------

.:Sienna:.

RPs with: Akira ♥️ Akira { Évent ♦️ Kenshi&Aleksander ♣️ Aika & co ♠️
{ 1 rose de Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Allen McDowell
† Mysterious Prince †

avatar

Messages : 262
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part je ne sais où...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Allen McDowell
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: ♦ Ruby Spencer Finnigan ♦   Mer 26 Oct - 7:07

    Bienvenue à toi sur le forum ^^ ( Oh Belarus *W* )

--------------

.: Royalblue :.
1 rose de Kao' ♥️
1 rose de Zella ♥️
1 rose de Rosy ♥️
1 rose de mon enfant ♥️


:: Fire Flower ::
 

:: Best Friends Forever ♥ ::
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org/
Aika Ban
Femme d'Ezio
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 27
Localisation : là où tu n'est pas, mon chou ♥

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Aika Ban 23 ans
Talents~:
Classe: Art

MessageSujet: Re: ♦ Ruby Spencer Finnigan ♦   Mer 26 Oct - 8:23

Welcome to dingo city!

--------------
kit:
 


1 rose de Yue ♥️
1 rose d'Elena ♥️
1 rose d'Ezio ♥️
1 rose de Lulu ♥️

♥ Une fille pikachu ♥ Un mari élève ♥ une peluche exhibitionniste ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby S. Finnigan
Snowy Dream

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 19
Localisation : Qui sait ?

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Finnigan Ruby Spencer, 20 ans.
Talents~: Prodige de la psychologie et de l'astrophysique.
Classe: Fortune

MessageSujet: Re: ♦ Ruby Spencer Finnigan ♦   Mer 26 Oct - 10:05

    Merci ~ :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Black'Jack

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 20/10/2011

MessageSujet: Re: ♦ Ruby Spencer Finnigan ♦   Mer 26 Oct - 15:10

Bienvenue~

Tout est bon, tu es Validée. Belle fiche ! ^^
Bon Rp & Amuse toi bien.

--------------

.::Peru pour les paroles::.
1 rose de Sara ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ♦ Ruby Spencer Finnigan ♦   

Revenir en haut Aller en bas
 

♦ Ruby Spencer Finnigan ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ruby Caldwell - Be yourself and smile
» [Entrainement with Tyzy Ghost & Louise Ruby Lapin] Enterrement et Entraînement
» Ruby Caldwell - Oh God, this uniform is too short!
» Message de Ruby Caldwell
» ECSTATIC RUBY ◮

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Are you ready ?  :: Avant le RPG :: Présentation Personnage :: Présentations Femmes Acceptées-