AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le soleil revient à Prodiges ! C'est bientôt l'été !
 

Partagez | 
 

 « Collision Inévitable... Zut ! — Kurusu Black'Shouu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruby S. Finnigan
Snowy Dream

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 19
Localisation : Qui sait ?

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Finnigan Ruby Spencer, 20 ans.
Talents~: Prodige de la psychologie et de l'astrophysique.
Classe: Fortune

MessageSujet: « Collision Inévitable... Zut ! — Kurusu Black'Shouu   Mer 26 Oct - 23:33

    Ruby déambulait dans les couloirs du Pensionnats, vides à cette heure. Pourquoi ? Parce que c’était une heure de cours, donc les élèves normaux sont en classe. Mais pas l’albinos, elle n’en avait pas envie aujourd’hui, et puis elle n’aime pas les cours de Japonais… Vous vous le demandez peut-être, mais oui, cela arrive souvent au petit rubis ; sécher les cours pour avoir un peu de temps pour réfléchir. Pas qu’elle aime ça, elle s’en fiche. Comme de la majorité des choses. Pour elle, même la vie n’a pas un grand intérêt, c’est pour vous dire… En ce moment, elle se demandait justement la raison de sa venue sur terre. Pas qu’elle veuille mourir, loin de là, elle se demandait juste la raison de l’existence. Elle s’interrogea longuement là-dessus, se demandant si la vie d’un humain avait un réel intérêt pour quiconque. Bonne question. Existentielle. Des questions pour lesquelles elle n’aura jamais de réponse que des suppositions sans fondement. Et toutes les questions, ou une majorité, que se posait l’albinos était dans ce gout-là. Philosophiques, et jugées sans grand intérêt par grand nombre des élèves. Mais Ruby ne pensait pas comme ces élèves.

    Alors qu’elle se questionnait toujours, elle s’arrêta devant une fenêtre d’où elle pouvait voir les feuilles tomber des arbres. Elles avaient de jolies couleurs ; dorées, rouges, orangées… Puis la sonnerie retentissante interrompit le cours de ses rêveries. Les élèves commencèrent alors à sortir des classes, se pressant pour aller à la bibliothèque, dans le parc ou à leur club. Ruby, elle, n’appartenait à aucun club. Elle n’avait donc rien à faire après les cours, à part quelques devoirs qu’elle bâclait, surtout dans les matières qu’elle aimait le moins. Et malgré ça, elle avait de bonnes notes. Alors qu’elle ne faisait aucun effort. Les élèves la bousculaient dans le couloir, et elle décida donc d’aller lire quelque chose à la bibliothèque, et éventuellement, s’il lui restait du temps, elle ferait ses devoirs. Quel sens des priorités !

    Après un long, très long moment de recherche, elle se trouvait dans le couloir qui menait à la bibliothèque. Car oui, le sens de l’orientation de Ruby est tout bonnement… Pitoyable, ou déplorable, comme vous voulez. Une huitre se repérerait mieux qu’elle ! Et ce, malgré les nombreux mois qu’elle avait déjà passées au Pensionnat. Incapable, incapable de se déplacer dans le Pensionnat sans se perdre… Enfin, ce n’est pas grave. Ce qui est plus grave, c’est que le Directeur se trouvait dans le couloir, juste à côté de la porte de la bibliothèque, comme par hasard. Il ‘discutait’ avec une fille, apparemment. Pourquoi c’est un problème ? Simplement parce que depuis tout le temps où elle vivait à la pension, elle faisait tout pour éviter ce drôle de personnage. Après tout, des rumeurs pas très nettes circulent à son sujet, et peu de filles ont l’air de l’apprécier véritablement. Enfin, d’après ce qui se disait dans sa classe, par les filles, il valait mieux l’éviter. Chose que Ruby faisait avec beaucoup de soin. Sauf que là… Bon, deux solutions. Rebrousser chemin ou essayer de passer rapidement, avant qu’il ne puisse me remarquer.Elle accéléra le pas, baissa la tête et murmura tellement rapidement que s’en était presque incompréhensible :

    — Bonjour Monsieur le Directeur.

    Visiblement, elle avait opté pour la deuxième solution. Mais politesse oblige, le petit rubis se sentait obligé de saluer ses enseignants ou l’équipe administrative dans les couloirs. Enfin, peut-on vraiment appeler ça saluer ? On aurait plutôt dit de la purée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurusu Black'Shouu
Mad & Evil Prodige

avatar

Messages : 684
Date d'inscription : 28/07/2011
Localisation : Dans mon bureau

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Black'Shouu Kurusu, 20 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: « Collision Inévitable... Zut ! — Kurusu Black'Shouu   Jeu 27 Oct - 0:45

Le directeur s'était levé du bon pied aujourd'hui, malgré la nuit arrosée qu'il avait passé. Comment dire... Hier soir, la nuit avait été chaude. Pas dans le sens que vous croyez, il était simplement sortit en ville boire un coup. Dans un bar, il jouait avec les filles, mais n'en ramena aucune dans son lit, il était juste là pour faire la fête et boire autant qu'il le voulait. Pourquoi ? Car il n'avait plus de boulot et s'était avancé pour les jours à venir alors autant en profiter non ? C'est donc une belle soirée arrosée qu'il avait passé en compagnie de jolie fille. Ce n'est que vers cinq heures du mat' qu'il était rentré. La nuit avait donc été très, très courte pour le blond bien qu'il en ai l'habitude, il décida de faire une belle grasse matinée pour bien récupérer. Il déteste avoir la gueule de bois alors... De toute façon si à son réveil sa tête était en piteux état, il resterait couché. C'est comme ça que ça fonctionnait et pas autrement, il ne suit que ses règles et point barre. Lors de sa nuit, il pouvait repenser à pleins de choses, car sa vie avait était jusque là assez mouvementée. Entre l'assassinat de sa mère, son père le meurtrier la famille Black'Shouu qui l'avait adopté, sa jeune soeur qui devait devenir sa fiancée, son meilleur ami qu'il a quitté, le groupe qu'il a formé et toutes les choses qu'il a accompli... Comment dire, ses nuit ne manquaient pas de sujet lorsque ses yeux se fermèrent, bien qu'il préférait penser à autre chose : Les filles. Malheureusement on ne le changera jamais, c'est comme ça mais bon... Le Kurusu de maintenant est surement le meilleur, bien que certains n'est pas l'air de beaucoup l'apprécier, il est souvent demandé.

C'est à onze heures et quinze minutes qu'il ouvrit les yeux. La douceur du soleil lui brûlait les pupilles et le réveilla brutalement, tandis que la chaleur adoucissait le réveil. Ce n'est qu'après cinq minutes qu'il réussit à réellement ouvrir les yeux en étant éveillé. Il se leva et s'étira, il avait passer une nuit brute et mouvementée, mais tout autant agréable. Pour son plaisir, il n'avait pas l'air d'avoir la gueule de bois, mais il n'était pas encore totalement éveillé pour le constater. Il se pris un café, noir toujours, sans sucre il lui fallait un remontant, accompagné d'un croissant qu'il avait acheté précédemment. Il a horreur de ne pas manger le matin, c'est pour lui source de vitamine et avoir un petit déjeuner de roi il aime ça, bien que ça ne soit pas le cas aujourd'hui. Il fini tout ça et se dirigea vers la salle de bain, retirant son caleçon et entrant dans la douche pour venir se mettre sous l'eau encore un peu froide qui le tira brutalement et définitivement de son rêve encore à moitié éveillé. Se lavant le corps et ses cheveux blonds, il y restait une bonne demi-heure tellement c'était agréable d'avoir l'eau tiède qui perle sur votre peau. Une fois bien propre et bien détendu il en sorti tout simplement et m'y une serviette à sa taille. Il regarda l'heure qui défilait à grand pas alors que lui était comme ralentit. Regardant dans le miroir, il constata avec soulagement qu'on ne pouvait pas voir qu'il avait bu comme un trou la veille. Allant à son armoire il sortit sa tenue du jour : Un jean foncé, une chemise à manches courtes blanche à laquelle il ajouté une cravate. Accompagner de son chapeau, il avait fait dans le simple et ne portait pas tous ses bijoux habituels sauf cette boucle d'oreille qu'il ne quittait jamais. Il se sécha et s'habilla en réfléchissant quoi faire de sa journée. Une fois fin près, il sortit de sa chambre et entama une promenade dans le parc. C'est justement lors de cette balade qu'une élève vient lui adresser la parole, complètement perdue.

- Bonjour Monsieur, pouvez-vous me conduire à la Bibliothèque je suis perdue !

On le connaissait tous, le cher Directeur, donc s'adresser à lui était souvent au menu du beau blond. Le temps de se préparer, de manger et de sa promenade le temps avait filé à une vitesse ! Si bien que la fin des cours allait bientôt retentir, c'est avec le sourire qu'il dit à la pensionnaire de le suivre. Il était peut-être pervers, sadique, manipulateur et tout ce que vous voulez, mais venir en aide à ses élèves était une chose qu'il fesait naturellement et tout le temps. Sa pension était sa fierté, ses pensionnaires l'étaient donc aussi. Il la conduisit à la bibliothèque, comme elle le lui avait demandé, ils avaient discuter de tout et de rien sur le trajet qui avait duré une bonne quinzaine de minutes à causes de leurs marche lente. Même devant la porte de la réserve de livres, ils s'étaient arrêtés et continuaient de bavarder. On pouvait voir un sourire amical sur son visage, à l'écoute de celle qui lui parlait bien que beaucoup de gens connaissent sa réputation envers les demoiselles. Il avait une main poser sur la porte et s'y était appuyé naturellement. Une fille passant à côté d'eux, des cheveux blanc et un air d'indifférence elle salua le principal et bien vite entra dans la pièce sans qu'il n'ai eut le temps de lui répondre. Peu après, la pensionnaire qu'il avait accompagné lui faussa compagnie pour faire ce qu'elle était venue faire et lui qui ne savait quoi faire à présent, rentra dans la bibliothèque et se dirigea vers un rayon pour prendre un livre. Ne trouvez pas ça étrange ! Il reste un garçon cultivé qui aime la lecture. Quand il tendu la main vers le bouquin qu'il avait choisit, celle-ci heurta une main voisine d'une pensionnaire qu'il n'avait pas vu. Contre toute attente, c'était la même fille aux cheveux clairs qui l'avait salué précédemment. Il pris le livre et lui tendit.

- Bonjour Ruby.

Evidemment il l'a connaissait ! Il connait tout ses pensionnaires, c'était une questions de devoirs. Eux le connaissaient, alors lui le devait aussi, c'est peut-être une raison stupide mais ça l'a toujours motivé à apprendre les noms, heureusement qu'il a une bonne mémoire... Voir excellente. Il lui sourit, il se souvenait de son dossier mais pas entièrement. Elle était là avant, alors si elle voulait le livre, il en prendrait un autre, et puis il avait choisit au hasard vu qu'il lit de tout.

- Je t'en pris, prends-le, je m'en trouverais un autre.

Ce qu'il se souvenait aussi, c'est qu'elle manquait souvent les cours et que cela pouvait devenir un problème.

--------------
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prodiges-pensionnat.purforum.com
Ruby S. Finnigan
Snowy Dream

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 19
Localisation : Qui sait ?

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Finnigan Ruby Spencer, 20 ans.
Talents~: Prodige de la psychologie et de l'astrophysique.
Classe: Fortune

MessageSujet: Re: « Collision Inévitable... Zut ! — Kurusu Black'Shouu   Jeu 27 Oct - 12:44

    Je… Je suis passée ! Alléluia ! Et bien oui, Ruby étant passée en un éclair, le directeur n’avait eu le temps de l’interpeller. Elle soupira de soulagement, et alla choisir une table près de la fenêtre pour travailler. Elle sortit tous les devoirs qu’elle avait à faire pour le lendemain, et les étala sur sa table. Petit rubis les regarda longuement, avant de les remettre en vrac dans son sac. Nul. Rien d’intéressant. Elle les ferait quand elle s’ennuiera, et seulement si elle a le temps, évidemment. Elle décida donc d’aller se choisir un livre, et de lire tranquillement. Elle ferait vite fait ses devoirs dans la nuit et puis voilà ! De toutes façons, elle avait des bonnes note.

    Ruby se prommenait donc entre les rayons, à la recherche d’une lecture intéressante, et surtout qu’elle n’avait encore jamais lu ; car depuis le temps où elle vivait à la Pension, elle avait lu presque tous les livres de la bibliothèque, où elle passait la majorité de son temps. Heureusement pour elle, de nouveaux livres arrivaient chaques années. Alors qu’elle cherchait de quoi l’occuper, elle se remit à rêver ; ce qui lui fit oublier à moitié ce pourquoi elle était là. Ruby se demandait à quoi rimait l’existance, si elle avait vraiment un intérêt ; enfin le topo classique des élucubrations de la jeune fille. Quelqu’un peut-il comprendre la douleur de ma non-existance ? C’était la question qu’elle se posait le plus souvent, puisqu’à force de solitude, elle se voyait comme inexistante. Comme quoi, même un petit rubis solitaire peut avoir des sentiments humains. Quelqu’un sait-il vraiment que j’existe ?

    La réponse était oui, puisqu’une certaine personne venait de la saluer en l’appelant par son prénom, personne qui visiblement était intéressée par le même livre qu’elle puisque leurs deux mains de trouvait sur l’encolure du livre. D’abord, Ruby sursauta en voyant son Directeur, puis elle enleva sa main et se demanda si il connaissait le prénom de tous ses élèves. Elle nota aussi qu’aujourd’hui, il portait une tenue qui ressemblait presque à celle d’un principal normal… Elle se demanda ensuite si elle pouvait se défiler rapidement. La réponse était non, elle aurait parut malpolie ! Le directeur le dit qu’elle pouvait prendre le livre, et qu’il en trouverait un autre. La jeune fille le remercia d’un signe de tête, ne sachant comment réagir. Réfléchis, Ruby ! Tu peux prévoir ses réactions, il est comme les autres personnes… Mouais, pas très concluant. Elle n’arrivait absolument pas à se concentrer en présence de son directeur, qui l’inquiétait quelque peu… Il est peut-être là parce que qu’elle sèche ? C’est possible… Il va peut-être la punir ?

    — Vous venez me voir… Parce que j’ai sécher le cours de Japonais ?

    Et d’anglais aussi, mais ce n’est pas très utile de le préciser… A part pour s’enfoncer encore plus. Ruby réussi à peu près à se calmer, puis elle remarqua — oui, elle a mit longtemps ! — que le directeur avait le même âge qu’elle. Ça paraissait vraiment bizarre, dit comme ça. Enfin, même âge, mais la jeune fille lui arrivait même pas à l’épaule… Oui, elle est minuscule, on le savait déjà. Bref, le petit rubis essayait de prévoir ses réactions prochaines en observant ses gestes, ou ses réactions corporelles. Tous ce qu’elle réussit à savoir, c’est qu’il avait bien bu la nuit dernière. Comment ? Allez savoir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurusu Black'Shouu
Mad & Evil Prodige

avatar

Messages : 684
Date d'inscription : 28/07/2011
Localisation : Dans mon bureau

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Black'Shouu Kurusu, 20 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: « Collision Inévitable... Zut ! — Kurusu Black'Shouu   Ven 28 Oct - 10:03

Vous venez me voir… Parce que j’ai sécher le cours de Japonais ?

Pas du tout. Pour ne pas se mentir, le directeur se fiche pas mal des pensionnaires qui sèchent. Nous sommes d'accord que c'est normalement son problème, mais dès qu'on aborde le sujet en sa présence, sa réponse est claire : << Ce n'est pas mon problème débrouillez-vous. >> Encore une fois nous avons le même opinions... Cela est obligatoirement son affaire. Il a beau être un directeur qui s'occupe de tout les problèmes du pensionnat -chose normale-, les sécheurs, il s'en moque royalement. La chose est simple, lui seul les résultats l'intéressent. Si un élève sèche constamment, mais que celui obtient les moyennes suffisantes pour rester, c'est ce qu'il demande. Bien sur il ne faille pas pousser... Kurusu veut voir du progrès à chaque contrôle ou autre de chaque élève. Ce n'est pas compliqué : si vous montez vos résultats, vous faites ce qui vous chante. Cette pension est certainement celle qui laisse le plus de liberté aux pensionnaires, rien que quand on regarde le cas du principal, on comprend qu'elle n'est pas banale. Un dirlo qui séduit les belles filles de la pension, est-ce normal ? Pour lui oui, en tout cas. Enfin revenons-en au séchage. Kuru' se fiche donc de cela tant que les résultats sont là. Bien sur, il donnera des sanctions si ça se dégrade, il ne faut pas se moquer du monde non plus. Le directeur intervient auprès dès élèves que si une bagarre éclate trop fort et que cela risque de faire perdre de la réputation à SA pension. Sinon, il ne se charge que des problèmes administratifs et ça suffit. C'est déjà beaucoup... Enfin il pourrait très bien se servir de ce sujet pour continuer la conversation, bien que ce ne soit pas une discution des plus gaie. Regardant les livres autours de lui, il redirigea son regard vers le demoiselle aux cheveux blancs comme la neige et tout sourire lui répondit tout naturellement.

- Non, cela n'est pas mon problème. Tant que tes résultats resteront bons, je n'interviendrais pas et laisserais les profs rêgler leurs boulots. Si j'avais été ton professeur, je serais surement venu à ta rencontre pour ça, là ce n'est pas le cas alors.

Cela le suprendra ou non, on verra bien. Plusieurs élèves, comme les grosses-têtes, seraient 'outrés' par ce comportement. On lui a tellement répété : << Monsieur ! Soyez plus sérieux. >> ou << Êtes-vous vraiment directeur !? C'est du n'importe quoi ! >>. Enfin les gens pourront dire ce qu'ils veuillent, en attendant le pensionnat Prodiges fait des ravages et surtout... Elle les surpassent tous. Ce désagréable quand une autre personne remet en cause son travail et les remarques continuelles de certains à son égard le gonfle relativement. Bien qu'il n'y fasse pas attention, le jour où il sera de mauvaise humeur, cela risque de faire très mal. Rien n'est pire que d'énervé ou qu'agacé le dirlo quand il est de mauvais poil... Il reste quelqu'un de peu fréquentable si on en croit son caractère, on le dit souvent : << Un véritable danger publique ! >> En attendant, le dangers publics il réalise des choses fantastiques et ce n'est pas lui qui le dit. Prenons exemple sur le parc, qui a été admiration de plusieurs dame, le planétarium qui a été joie de beauté par plusieurs pensionnaires et tout le reste de la pension. Peu d'autres possèdent des sources chaudes, un planétarium, ou encore d'autres endroits. Qui plus est, un nouveau dortoir a fait son apparition... Sujet qui a été objet de révolte chez l'administration et source d'amusement profond pour le blond. C'est vraiment trop drôle les réactions que certains on eut, ce dortoir avait clairement était refusé et bien il ne s'était pas gêné pour le faire... Après tout il le répète souvent : << Je fais ce que je veux ! >>Oui c'est lois, il ne suit que ses lois. Enfin bon, nous nous écartons.. Il repris un autre livre, mais ce n'est pas sur qu'il le lise... Et pour continuer la discutions il repris toujours sur le même sujet.

- Je ne suis pas là pour te faire la morale, j'étais seulement venu accompagné une élève. Enfin puisque tu en parles, je voudrais bien savoir pourquoi tu sèche en permanence ?

Plus jeune, quand il était au lycée... Enfin pour le peu qu'il l'y soit resté, séchait aussi en permanence car l'atmosphère des cours il ne supportait pas ça. Tout le monde n'a pas les mêmes raisons que ce Kurusu assez particulier, qu'on traite souvent de barge, alors il tenait à savoir pourquoi cette jeune fille ne se rendait pas en cours. Des problèmes ? Un ennui ? Qui sait, peut-être ne répondra-t-elle pas et dans ces cas là, ça lui ouvrait une porte qu'il saisirait... Vous ne comprenez pas ? C'est normal, Kurusu et vous n'avez pas la même façon de pensé et d'agir mais ça vous le saviez déjà. Le blond a toujours des drôles de situations selon comment tourne la discutions, pour le plus grand malheur de certain(e)s bien évidemment.

--------------
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prodiges-pensionnat.purforum.com
Ruby S. Finnigan
Snowy Dream

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 19
Localisation : Qui sait ?

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Finnigan Ruby Spencer, 20 ans.
Talents~: Prodige de la psychologie et de l'astrophysique.
Classe: Fortune

MessageSujet: Re: « Collision Inévitable... Zut ! — Kurusu Black'Shouu   Ven 28 Oct - 12:50

    — Non, cela n'est pas mon problème. Tant que tes résultats resteront bons je n'interviendrais pas et laisserais les profs réglés leurs boulots. Si j'avais été ton professeur je serais surement venu à ta rencontre pour ça, là ce n'est pas le cas alors.

    C’est une réponse bien inhabituelle pour un principal. Ruby qui avait tellement été réprimandée, punie ou convoquée dans les écoles classiques parce qu’elle séchait était relativement surprise de cette réponse. Quoique, de toutes façons, elle ne comptait absolument pas retourner en cours, si ce n’est pour regarder les oiseaux par la fenêtre, lire des livres hors-sujet ou faire des petits points sur ses cahiers. Faire des petits avions en papier et tester lequel vole le mieux aussi. En gros, s’ennuyer, et ennuyer le monde autour d’elle. S’étant faite souvent punir par ses professeurs, elle a finalement décidé de ne même plus prendre la peine d’aller en classe quand les matières ne l’intéressaient pas. Après tout, pourquoi apprendre l’Anglais puisque c’était sa langue natale ? Elle afficha un sourire narquois sur son visage et leva la tête pour planter son regard dans celui de son Directeur. Ce n’est pas parce qu’il lui dirait qu’elle irait en cours, ça non !

    — Ça tombe bien, parce que je ne compte pas retourner en cours, même si vous me punissez.

    Réponse au tac-au-tac. Même si c’est la vérité. Cette réponse peut paraître surprenante de la part de l’une des grosses têtes de l’établissement. Elle est intelligente, certes, mais elle ne travaillait pas pour autant. De toute façon, le petit rubis n’était même pas sûr que ses camarades de classe aient remarqué qu’elle était absente, et si les professeurs ne faisaient pas l’appel, ils ne remarqueraient même pas qu’elle existe. D’après elle. Ruby se demanda ensuite si les professeurs s’étaient plains de l’attitude je-m’en-foutiste de la demoiselle. Bah, qu’ils fassent ce qu’ils veulent, elle ne changera pas pour eux, absolument pas !

    - Je ne suis pas là pour te faire la morale, j'étais seulement venu accompagner une élève. Enfin puisque tu en parles, je voudrais bien savoir pourquoi tu sèche en permanence ?

    Pourquoi elle sèche ? Il y a bien plusieurs raisons… D’abord, les cours sont sans intérêt réel, elle n’a rien à en tirer, donc il est normal de ne pas s’en soucier, non ? Ce n’est pas intéressant, parce même si elle les manque, elle a toujours de bonnes notes ; la bibliothèque contient suffisamment de choses pour qu’elle apprenne. Ensuite, elle est inexistante pour sa classe. Qui voudrait aller dans un lieu où personne ne vous comprend, personne ne vous connait, et personne ne vous voit ? Peu de gens, dont Ruby ne fait pas partie. Je ne dis pas que ce n’est pas de sa faute, c’est elle qui s’est isolée ; bien qu’elle ne l’ait pas remarqué… Elle lâcha un soupir.

    — Pourquoi je sèche ? Simplement parce que je ne vois aucun intérêt à perdre mon temps en classe. Et puis, je suis le fantôme de la classe Fortune, personne ne remarque que je ne suis pas là !

    Elle avait parlé avec son habituel ton de je-m'en-foutiste... Elle ponctua sa phrase d’un faux sourire, bien qu’elle soit certaine que son principal ne soit pas dupe… Pourrait-il vraiment le comprendre ? Lui qui avait une attitude si excentrique. Quoique nombres de personnes se montrent extraverties pour cacher autre chose de plus sombre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurusu Black'Shouu
Mad & Evil Prodige

avatar

Messages : 684
Date d'inscription : 28/07/2011
Localisation : Dans mon bureau

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Black'Shouu Kurusu, 20 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: « Collision Inévitable... Zut ! — Kurusu Black'Shouu   Lun 28 Nov - 11:59

    - Pourquoi je sèche ? Simplement parce que je ne vois aucun intérêt à perdre mon temps en classe. Et puis, je suis le fantôme de la classe Fortune, personne ne remarque que je ne suis pas là !

    Aucuns intérêts à perdre son temps en classe ? Bien que cette pension soit particulière, elle ne changeait pas. Il y avait certaines matières telles que le français ou les mathématiques qui restaient les mêmes. C'est cours-là n'ont, certes, aucuns intérêts, mais les heures de classe concernant leurs talents étaient tout de même importantes puisque ça leurs permettaient de monter leur Don dans l'excellence. La pensionnaire savait maîtriser de faux sourires, c'est ce que constata le principal, mais le duper n'était pas simple pour la bonne raison qu'il était surement le meilleur à le faire et qu'on ne pouvait quasiment rien lui cacher. Il a plusieurs méthodes à lui pour le cacher ou pour démasquer, le cher directeur du pensionnat Prodiges. Il regarda par la suite les autres livres qui peuplaient la magnifique bibliothèque. Kurusu n'est pas un inculte et connait énormément de choses, bien qu'on ne le dirait pas il connait chaque livre ou presque de l'établissement. Pour la simple raison que la famille Black'Shouu lui donnait souvent beaucoup de livres ou d'instruments de musique, d'où son potentiel talent pour la musique. Bien qu'il soit comme on dit "Un Prodige Accompli", son principal don reste le chant.

    - Les cours qui augmenteront ton talent sont plus utiles que tu ne le penses, sinon à quoi bon les faire si tout le monde croit s'en sortir seul ? Reprit-il accompagné d'un sourire.


    Cette pension a fait monter le talent de certains en une année seulement. Les cours qui représentent les Dons de chacun ne sont pas inutiles, pour la simple raison qu'il font atteindre des sommets à beaucoup de pensionnaires. Dans ce monde où la technologie a tout remplacé, les cours pour les talents sont la dernière chance aux prodiges de se faire une place dans cet univers robotique. Sachant que les adolescents et les jeunes sont moins pris au sérieux que les adultes, cette pension est sûrement à elle seule un don du ciel créé par un être diabolique, mais talentueux. Certes des professeurs peuvent être ennuyeux, certains ont plus de succès que d'autre et c'est normal après tout. Ce sont les aléas de la vie. Après il est vrai aussi qu'aller en cours quand personne ne vous remarque est nul, surtout pour le directeur qui se fait remarquer n'importe où il passe, il sait à quel point c'est mieux de se faire remarquer que d'être ignoré. Or dans ces cas-là, il ne suffit que de provoquer la situation, faire en sorte qu'on pose le regard sur soi. Il faut s'exprimer quitte à se montrer débile, il faut savoir oser. C'est d'ailleurs la réflexion à laquelle va avoir le droit Ruby.

    - Tu n'aimes pas être seule ? Donc aller dans une classe où l'on t'ignore te déplaîs ? Tout problème à une solution. Ici tu n'as qu'à te faire remarquer... Exprime-toi vis-à-vis des autres, il ne suffit qu'à toi d'oser te faire une place. C'est la première chose à faire quand on veut que quelqu'un s'intéresse à soi, Ruby.

    On peut dire que le petite Ruby avait de la chance, elle avait presque une conversation normale avec le Directeur et pourtant dieu sait que c'est devenu rare avec ce personnage pervers sur pattes. Le regard qui était posé sur les multiples livres de la bibliothèque se posa dans le regard de la demoiselle. Il attendait sa réaction, car examiner les gens et leurs agissements et sûrement sa deuxième passion dans la vie. C'est tellement bien de savoir décrypter n'importe qui ! C'est amusant et ça donne de nombreuses occasions à tout le monde. Savoir contrôler les gens, ses émotions c'est une activité passionnante que le blond adore plus que tout pratiquer, même pour arriver à des situations embarrassantes. C'est tellement mieux que le monde ennuyeux habituel. Savoir user de ses talents sur autrui, c'est ce qu'il faut savoir faire au mieux.

[Désolé c'est court :/]

--------------
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prodiges-pensionnat.purforum.com
Ruby S. Finnigan
Snowy Dream

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 19
Localisation : Qui sait ?

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Finnigan Ruby Spencer, 20 ans.
Talents~: Prodige de la psychologie et de l'astrophysique.
Classe: Fortune

MessageSujet: Re: « Collision Inévitable... Zut ! — Kurusu Black'Shouu   Sam 18 Fév - 21:40

    Les cours qui augmenteront ton talent sont plus utiles que tu ne le penses, sinon à quoi bon les faire si tout le monde croit s'en sortir seul ?

    Ceux là, ils sont intéressants, donc ceux là, Ruby ne les sèche pas. Evidemment, c'était pour ces cours qu'elle était entrée dans le pensionnat alors... Et oui, elle procède à un tri, les cours inutiles d’un côté, et ceux qui apportent toujours des choses de l’autre. Car elle ne sèche pas pour se la jouer rebelle et se monter contre le système, non. Elle ne va pas en cours parce que c’est une perte de temps, et le temps c’est important. Il ne faut pas gâcher son temps, parce que celui de chacun est compté. Ruby y avait réfléchit, à l’importance du temps, une fois. Et c’est ce jour là – après des heures de questions à peser le pour et le contre – qu’elle avait décrété qu’elle n’irait plus dans les cours où elle perdait son temps. Quelle mentalité d’intello, pour l’une de ceux que l’on considère comme les grosses têtes du Prodiges pensionnat !

    Quand à la question de son directeur, elle la jugeait aussi inutile, c’était une question rhétorique alors y répondre serait une perte de temps, sachant que Kurusu connaissait déjà la réponse. Ruby feuilletait plutôt le livre qu’il lui avait cédé, histoire de voir s’il était intéressant. Puis finalement, elle fut interrompue dans sa découverte de cette nouvelle lecture par une nouvelle réflexion de monsieur le directeur…

    Tu n'aimes pas être seule ? Donc aller dans une classe où l'on t'ignore te déplais ? Tout problème à une solution. Ici tu n'as qu'à te faire remarquer... Exprime-toi vis-à-vis des autres, il ne suffit qu'à toi d'oser te faire une place. C'est la première chose à faire quand on veut que quelqu'un s'intéresse à soi, Ruby.

    Oser ? S’exprimer ? Mmh. Finalement, il n’était pas si simplet que ça, monsieur Black’Shouu ! Il est vrai qu’elle pourrait le faire, elle pourrait aller vers les autres, elle en a envie. Mais en, même temps, elle en a tellement peur. C’est à cause d’avant, d’il y a longtemps, de ses premières et dernières véritables amies… Réminiscences… Elles étaient gentille, Addison et Maureen, mais cela n’a pas empêché l’une des deux de demander à son grand frère de casser la gueule à Rain. Et elle a finit à l’hôpital, la miss. C’est certainement pour ça, qu’elle ne va pas voir les autres, elle en a peur. Et elle le sait, elle peut presque voir clair dans la tête de tout le monde, et dans la sienne aussi.

    A cause de ce souvenir désagréable de ce garçon beaucoup plus âgé qui la frappait encore et encore, le rubis serrait fort le livre qu’elle tenait dans ses mains, si bien que quelques unes des nombreuses coupures pas encore guéries qu’elle avait aux mains s’ouvrirent, et le sang se mit à couler sur ses bras frêles, laissant des traînées rougeâtres sur sa peau blafarde… Ces blessures, elle se les était faites elle-même, Ruby se coupait les mains, elle se faisait mal pour oublier qu’elle allait mal. Mais ça, personne ne le savait, personne ne le voyait, et elle ne le disait à personne. Sans avoir de réaction, Rain laissait couler le sang sur ses bras, faisait aucunement attention au fait que ce liquide chaud et écarlate tombait sur sa robe. Et une nouvelle fois, elle ne put répondre à son directeur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurusu Black'Shouu
Mad & Evil Prodige

avatar

Messages : 684
Date d'inscription : 28/07/2011
Localisation : Dans mon bureau

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Black'Shouu Kurusu, 20 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: « Collision Inévitable... Zut ! — Kurusu Black'Shouu   Lun 20 Fév - 16:58

Suite : >Click<

--------------
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prodiges-pensionnat.purforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Collision Inévitable... Zut ! — Kurusu Black'Shouu   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Collision Inévitable... Zut ! — Kurusu Black'Shouu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une collision inévitable. (pv l'Apex Predator)
» New codex black templar
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Petit travail au black

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Are you ready ?  :: PENSIONNAT :: Deuxième étage :: Bibliothèque-