AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le soleil revient à Prodiges ! C'est bientôt l'été !
 

Partagez | 
 

 « Mademoiselle ? — Ange-Marie Kitaëv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruby S. Finnigan
Snowy Dream

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 19
Localisation : Qui sait ?

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Finnigan Ruby Spencer, 20 ans.
Talents~: Prodige de la psychologie et de l'astrophysique.
Classe: Fortune

MessageSujet: « Mademoiselle ? — Ange-Marie Kitaëv   Lun 31 Oct - 16:08

    Sbam ! Fut le bruit que fit la tête de Ruby quand elle cogna contre sa table de chevet. La demoiselle avait un sommeil agité, et elle s’était retrouvée sur le sol une fois de plus. Elle se releva en grognant et pestant, elle détestait être réveillée brusquement. Il n’y avait pas un bruit dans la chambre, signe que sa camarade avait déjà quitté la place pour s’adonner à diverses activités. L’albinos traversa lentement, très lentement la chambre, et prit dans son armoire quelques vêtement qui passaient par là, ainsi qu’une serviette et du savon. Elle sortit en pyjama dans le couloir, il n’y a personne à 11 heures, pour aller vers les douches. La où le couloir tournait, elle eu juste le temps d’apercevoir une longue chevelure brune ; certainement une nouvelle pensionnaire.

    Après une dizaine de minute, Ruby sortit de sa douche, se sécha et s’habilla. Les vêtements qu’elle avait prit sans faire attention étaient donc un jean bleu, un t-shirt beige portant le drapeau du Royaume-Uni et une veste marron claire. Pas si terrible, elle pouvait porter ça. Elle retraversa le couloir en sens inverse, pieds nus. Quand elle rentra dans sa chambre, sa colocataire n’était toujours pas revenue. Ruby ajouta une ceinture à son jean et enfila des ballerines.

    Aujourd’hui étant un jour de congé, elle décida qu’elle irait faire un tour à la bibliothèque, pour emprunter quelques livres pour la journée. L’albinos sortit de sa chambre, et partit en direction de la bibliothèque. Sans ce perdre, pour une fois ! Elle erra dans les rayons vides de tous élèves, ils préféraient profiter des derniers rayons de soleil de l’automne pour trainer dans le parc. Mais Ruby n’était pas comme les autres. Elle prit un livre d’une étagère, et lu le résumé. De la philosophie, pourquoi pas… Puis elle reposa le livre. Non, finalement, elle l’avait déjà lu. Elle continua son petit manège pendant plus d’une demi-heure, avant de trouver un livre qui lui convenait. La demoiselle put donc retourner dans le dortoir, désert à cette heure-là.

    Elle s’installa sur son lit, ravie de savoir que personne ne viendrait la déranger, puisque tout le monde était dehors. Et elle se mit à sa lecture. Après quelques minutes, elle entendit des pas dans le couloir, qui passaient devant sa porte. Elle était pourtant sûre que personne ne se trouvait ici… Elle sortit de sa chambre, c’était peut-être quelqu’un de perdu, et se retrouva nez-à-nez avec une jeune fille aux long cheveux brun, celle-là même qu’elle avait vu passer rapidement dans le couloir tout à l’heure. D’ailleurs, elle avait raison. Ce n’était pas quelqu’un qu’elle connaissait, pourtant elle était là depuis l’ouverture même de la Pension… D’un regard, Ruby fut capable de deviner une once de caractère de cette demoiselle : elle avait des difficultés à aller vers les autres, et elle devait certainement connaitre personne dans ce pensionnat.

    - Tu… Je peux t’aider, peut-être ?

    Peut-être était-elle perdue, elle cherchait sûrement sa chambre… D’ailleurs, après avoir longuement regardé son visage, Ruby se demanda si ce n’était pas un garçon, malgré ses airs efféminés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: « Mademoiselle ? — Ange-Marie Kitaëv   Lun 31 Oct - 16:52


On vas recommencer ailleurs.. Je serais toujours avec toi petit frère.
Je me suis accrocher a ces mots comme a une bouée de sauvetage.. Il n'a qu'en lui que je pouvait croire. Il n'a que lui en qui je pouvait avoir confiance, les autres me faisait peur. Pourtant je me suis promis de vivre, de m’ouvrir au monde.. Mais c'est dangereux et ca fait mal.
Le trajets jusqu’à cette nouvelle écoles a été aussi court que longs pour moi, je n'ai eu de cesse de tordre mes doigts.. Je me sens si nerveuse. Pourquoi ai-je encore mit cette robe, je ne sais plus.. Et mon frère qui n'est plus la.. Ou l'on t'il emmener. Ha oui je me rappelle il a dit qu'il devait résoudre quelque petites chose avant de venir a l'école.

Doucement le jeune androgyne suivit l'étudiante qui le guidait, il n'osait pas vraiment parler, pour tout dire il ne l'entendait pas vraiment, la jeune femme marchais vite, très vite, surtout pour lui qui marchait précautionneusement. Et pas a cause de ces talons, non simplement parce qu'il devait être certain que rien ne se dressait sous ces pieds.. .Ces yeux presque aveugle ne pouvait pas vraiment l'aider.. Il voyait, des ombres qui des fois lui paraissait menaçantes.. Il avait peur de ces ombres, de ce qu'elle pouvait cacher, il aurais préféré ne pas les voir, mais dans un sens vivre dans le noir le plus complet serais quelque chose d'atroce, qu'il n'était pas certain de retenir.

La déléguée ouvrit doucement une porte lui annonçant que c'était sa chambre... Et dans un souffle elle ne fut plus la.. Poussant un soupire profond, le jeune androgyne se laissa tomber su' l'un des carrés plus sombre qu'il voyait, heureusement c'était bien le lit.. Portant ces mains a son visage il l’enfouis, cherchant a se reprendre un peu. Cette femme l'avait complétement perdus , l'école lui apparaissait comme un labyrinthe dont il ne pourrais plus jamais ressortir. Et les labyrinthe lui faisait une peur bleue... Il sentit son souffle se faire plus cours.. Il avait l'impression d'étouffer..

Non non il fallait qu'il se contrôle depuis sa sortie de l’hôpital il ne cessait d'avoir ces espèces de crise, comme si la peur voulait l’étouffer.. Kris disait qu'il ne devait pas se laisser faire mais c'était si dure, son corps entier tremblait doucement, il n'avait pas la force de ce lever, pas encore... Son frère arriverais bientôt et il se sentirais moins perdus.

Cette simple pensée lui redonna un peu de force, le faisant se lever doucement du lit, avec soin il lissa sa robe de laine noir, qui moulait son corps efféminer, laissant deviner la naissance d'une poitrine, souvent les gens le prenait pour une très jeunes filles, souvent d'ailleurs il ne les contrariait pas les laissant dire.. Qu'importe qu'il connaisse sa véritable identité, il ne font que passer. Les gens ne reste jamais très longtemps dans sa vie.. Un instant il sentit les larmes venir a ces yeux.. Il avait une chose qu'il n'avait jamais avouer a son frère, c'est qu'il avait aimer une des personnes qui l'avait maltraiter, que celle ci c'était moquée de lui, de ces penchants , de ce qu'il était... Le laissant comme détruit de l’intérieur, après cela les douleur physique n'avait été que soulagement.

Plus calme il capta quelque chose d'étrange, une odeur de plus féminine, du parfum, un parfum qu'il aime beaucoup, mais aussi l'odeur des gels douche au fruit, du parfum.. Ce n'était pas une chambre d'homme, ni de jeune garçon, ca c'était certain.. Doucement il fronça les sourcils.. On avait du se tromper, heureusement qu'il n'avait pas de valise...

Se mordillant les lèvres, il sortit doucement de la chambre, marchant dans les couloirs a la recherche de quelqu'un, un main effleurant en douceur le mur, simplement pour ne pas tomber. Ces talons claquant en douceur sur le sol, il résonnait dans le silence du couloirs, il avait l'impression d'être seule au monde, dans un sens cela lui plaisait bien.

Le silence fut soudain troubler par une présence, une porte qui s'ouvre, doucement le visage androgyne se tourna vers le bruit, captant une présence, par instinct le jeune homme se raidit, ces épaules s’affaissant un peu comme pour se protéger d'un coup qui pourrais venir.. Mais la voix qui s'éleva dans l'endroit, le détendis un peu, un petit sourire timides s'affichant sur son visage, l’adoucissant encore un peu plus.

«  Je.. je suis perdue je pense. »

Ce qui était un euphémisme, il était complétement perdus oui.. Surtout qu'on ne lui avait même pas montrer le reste de la structure, il ne savait plus non plus ou se trouvait le secrétariat.

« Il.. il y a une.. une erreurs.. je.. je dois aller.;au.. se..secrétariats.. mais je sais plus ou il est.  Vous..pourriez m'indiquer le chemin ?»

La voix était mélodieuse et douce, un voix un peu chantant, un peu rauque, troublée, il y avait tout la peur que lui inspirait l’inconnu qui dévalait dans chacun de ces mots.. La peur de gêner, de ne pas pouvoir demander.. Ces années passée a être le souffre douleur n'avait pas aider le jeune homme a se sentir bien dans sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
 

« Mademoiselle ? — Ange-Marie Kitaëv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Luna, un ange ou un démon ?
» Ange gardien
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Are you ready ?  :: HORS RPG :: Archives :: RPs Abandonnés.-