AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le soleil revient à Prodiges ! C'est bientôt l'été !
 

Partagez | 
 

 Mais pourquoi je suis là?[PV Aaron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haley James

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 28/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge :
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Mais pourquoi je suis là?[PV Aaron]   Dim 6 Nov - 18:27

    Haley s'observait dans le miroir tout en brossant ses longs cheveux, légèrement ondulé par la natte qu'elle venait de faire. Elle était vêtue d'une simple tunique bustier violette et d'un legging noir. Ses pieds étaient chaussés pour une fois non pas d'une paire de chaussure à talons mais de chaussons de danses, ce qui était beaucoup plus pratique puisqu'elle venait à peine d'arrêtter de danser. Elle sourit en songeant qu'elle portait exactement là même tenue le jour de la première fois qu'elle avait répeté avec Aaron...Et qu'elle avait tenté de lui apprendre trois quatre pas de danse. Chose qui n'avait pas été de tout repos puisqu'ils étaient aussi tête de mule l'un que l'autre et que Aaron n'avait jamais voulus admettre qu'il n'arrivait pas à executer des pas pourtant simple. Leurs relation au début était très tendues, et Haley n'avait même plus eut le courage de compter le nombre de fois ou elle était partie en claquant la porte ou qu'elle s'était retenue de justesse de ne pas l'emplatrer dans le mur. Ce qui aurait d'ailleurs plut au garçon qui avait un petit (gros) côté masochiste parfois. Enfin, qu'avec elle qui passait son temps à le frapper – gentiment en génèral, sauf quand elle était énervée – pour rien, c'est limite si il n'en redemandait pas. Par contre, avec les autres ils ne se laissait pas faire. Ce fut un soupir d'exasperation qui franchit ses lèvres lorsqu'elle repensat au jour ou Aaron était revenus avec un tatouage sur la joue pour simboliser sa propre cicatrice maintenant presque invisible que seul lui remarquait encore. Elle avait passé trois jours à le frapper et à hurler dès qu'il lui adressait la parole, ce qui le faisait bien rire d'ailleurs. Mais, elle avait beau hurler la journée, elle était bien contente de l'accueilir le soir dans sa chambre pour qu'elle puisse dormir. Ses cheveux maintenant parfaitement démelés retombaient en cascade sur ses épaules jusqu'a là moitié de son dos. Elle savait son physique attirant pour la majorité des hommes et aux vus des tenues qu'elle portait, ne faisait rien pour arranger ça mais elle ne voyait pas vraiment en quoi. Attrapant son Ipod, elle sortit de la chambre, elle avait besoin de prendre l'air. Les écouteurs diffusaient un peu trop fort "Don't Wanna Go Home" la chanson qui avait provoqué sa rencontre avec Aaron. Elle avançait épaules nues dans le froids de l'automne, prétant a peine assez attention aux gens qui lui faisait des remarques pour lui faire des remarques. Si elle avait envie de se prommener en bustier et en chauson de danses, c'était son problème non? Sans qu'elle s'en rende compte, elle emprunta le chemin du cimetière ou un bracelet à breloque, offert par Aaron pour son anniversaire, se détacha de son poignet sans qu'elle s'en rende compte. Si elle ne s'était pas rendue compte du chemin qu'elle avait emprunté, elle se rendit vite compte de l'endroit ou elle était. Elle n'aimait pas particulièrement les cimetières, et n'avait jamais remis les pieds dans l'un deux depuis la mort de sa mère. Elle avait marché plus longtemps qu'elle ne l'aurait cru et la nuit était tombée sans quelle y fasse attention. Ce n'atait pas vraiment prudant pour une jeune fille comme elle de se prommener la nuit, qui plus est dans un cimetières, mais elle s'en moquait. Elle savait se défendre de toute façon. Elle s'assit sur une tombe, observant les étoiles. Certains trouveraient ça glauque que de s'assoir sur une tombe, sachant qu'un cadavre était en dessous, mais de toute façon, vu la dâte, il n'y avait plus personne depuis longtemps sous cette pière tombale. Elle sursauta et et envoya instinctivemment un coup de poings derrière elle alors qu'elle sentait un poids sur ses épaules. Elle se leva et se retourna pour voir...Aaron qui s'était heureusement baissé, et le poids sur ses épaules était juste sa veste qu'il avait posé sur elle.


-Mais ça va pas?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron T.Jefferson

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 21
Localisation : In your heart... Or not ♥

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Jefferson, Aaron T. 18 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Mais pourquoi je suis là?[PV Aaron]   Jeu 10 Nov - 18:20

    Une heure. Deux heures. Trois heures. Voilà maintenant trois heures qu'Haley aurait de revenir de son entraînement de danse mais elle n'était toujours pas là...Et en ce moment même Aaron était comme un lion en cage, faisant les cent pas dans la pièce dans laquelle il se trouvait. Il se faisait un sang d'encre effroyable. En plus de tout ceci des souvenirs, tout pleins de souvenirs lui revenait en tête et ce depuis qu'il avait croiser la jeune fille ce matin même. En effet, la tenue de cette dernière était la même que lors de leur première répétition. Ce jour-là Haley s'était mis en tête de lui apprendre quelques pas de danses simple. Enfin, sois disant simple car même avec tout les efforts de la jeune fille pour lui apprendre ces malheureux pas il n'avait JAMAIS réussi à les reproduire. Même maintenant il n'y arrivait toujours pas. Il se souvenait encore de la mauvaise foie dont il avait fait preuve à cet instant... Et il se rappelait aussi de quelle manière Haley avait essayer de lui arracher la tête.

    * Bon allez on se réveille mon vieux elle est toujours pas rentrée *

    Remettant ses idées en place, Aaron pris sa veste en cuir blanche, attrapa son portable et sortit. Un fois dehors il décida de commencer ses recherches par le studio de danse, ou elle passait souvent son temps libre, et tenta de joindre en même temps. Seulement sa soeur de coeur, même après 16 appels, ne répondait toujours pas. Là Aaron s'inquiétait furieusement. Qu'Haley ne réponde pas à un appel O.K mais à 16...Marchant dans la ville d'un pas stresser, il entendit un groupe de gars d'une vingtaine d'année parler d'une fille habillée d'un bustier et de chaussons seulement se diriger vers le cimetière. Avant même d'avoir pût entendre ces gars parler d'Haley de façon peut avenante il se mit à courir vers le cimetière des questions pleins la tête. Qu'est ce qu'elle faisait là-bas? Pourquoi? Pourquoi MAINTENANT? Alors que depuis la mort de sa mère elle n'avait jamais remis les pieds dans cette endroit morbide. Il dût faire un effort considérable pour ne pas stresser plus qu'il ne l'était maintenant si c'était possible. Après cinq minutes de courses vers le cimetière quelque chose l'interpella... Le jeune homme fit deux trois pas en arrière et vis ce qui le tracassait. Le bracelet d'Haley. Celui qu'il lui avait offert quelques temps auparavant. Là c'était la panique totale. Se remettant à courir il arriva enfin au lieu voulu et se mit à arpenter l'endroit de long en large. Après dix-quinze minutes de recherche intensive Aaron finit par la trouver. Voyant les longs cheveux noirs de Haley et son dos, le soulagement pris le dessus sur le stress et l'angoisse. Voyant son manque de réactions et de vêtements (ce qui fit grincer les dents du jeune Jefferson) il s'approcha doucement et dépose sa veste sur les épaules de sa soeur de coeur. Mais la jeune fille eu une réaction improbable... Mais alors pas du tout. Haley avait tenter de lui faire voir les petits cochons rose à pois vert de la douleur. OK il avait des tendances masochistes mais fallait pas pousser mémé dans les orties non plus.

    -Mais ça va pas?!

    À ces mots Aaron vit rouge.

    -Comment ça « Mais ça va pas »? Non seulement tu disparaît pendant je sais pas combien de temps mais en plus tu ne réponds pas au appels! Tu sais pas à quel point j'étais inquiet!

    Il avait dis ça d'un bloc la tenant par les épaules toute la frustration et l'inquiétude du monde dans les yeux, et peut être un peu de colère aussi mais ça il préférait l'ignorer. Il avait vraiment eu peur. Peur de perdre la seule personne qui sache qui il est vraiment, la seule qui puisse le comprendre et lui remonter le moral. Rien qu'imaginer la perdre pour de bon le tuait. Après un petit moment à tout remettre en ordre dans sa tête il tira la jeune fille vers lui et la serra dans ses bras.

    -Ne me refait jamais ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haley James

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 28/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge :
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Mais pourquoi je suis là?[PV Aaron]   Jeu 10 Nov - 21:49

    -Comment ça « Mais ça va pas »? Non seulement tu disparaît pendant je sais pas combien de temps mais en plus tu ne réponds pas au appels! Tu sais pas à quel point j'étais inquiet!

    "Tu disparaît pendant je sais pas combien de temps". Pardon? Haley n'avait disparut que depuis...Bon d'accord, elle était peut être partie un peu longtemps mais bon, elle était majeur après tout, ce n'était plus pareil que quand ils avaient treize ans. Mais bon, Aaron avait toujours été comme ça, il suffisait qu'elle soit en retard et ne donne pas de nouvelle pour qu'il pète un câble. Elle pariait même qu'il avait du faire les cents pas en l'attendant - ce qui était totalement absurdes puisqu'ils n'avaient pas rendez vous. Un tel cas était déjà arrivé, elle devait le rejoindre après son entrainement de gymnastique, mais son taxi avait été bloqué pour une raison qui était alors inconnues. Un bon quart d'heure plus tard, un flash spécial radio annonçait qu'une jeune fille aux cheveux noirs et aux yeux bleus venait d'être retrouvé assassinée et que le passage était donc bloqué. Haley soupirât, elle n'avait - comme d'habitude - pas prit son portable et ne pouvait donc pas prévoir qu'elle serait en retard. Lorsqu'elle arriva enfin, une heure et demie plus tard, ce fut un Aaron hystérique qu'elle trouva, le jeune homme étant persuadé que c'était à elle qu'il était arrivé quelque chose. Elle s'était d'ailleurs fait copieusement secouer les puces - ce qui changeait, c'était plutôt l'inverse d'habitude - pour ne pas avoir donnée de nouvelle. Elle essaya de se défendre en disant qu'elle n'avait pas prit son portable, ce qui aggrava son cas. Enfin bon, comme d'habitude, c'était plus de peur que de mal. Elle passa maintenant à la deuxième partie de la phrase "Mais en plus tu ne réponds plus au appels." Ce qui n'était pas étonnant puisqu'elle n'avait encore pas pris son portable. Elle avait horreur de le prendre, elle détestait pouvoir être joignable sans arrêt et elle savait par expérience qu'il sonnait toujours au mauvais moment. Elle fixa les yeux violets de son frère et vit qu'il avait vraiment été inquiet et elle se mordit la lèvre. Elle avait horreur de le faire souffrir, peut importe la façon. Elle retint la phrase piquante qui lui brulait les lèvres, ce n'était franchement pas le moment et elle se contenta de le fixer.

    -Ne me refait jamais ça...
    -Je ne te promet rien...lâcha-t-elle.


    Elle n'aimait pas promettre, surtout que là, elle était sûre qu'elle ne tiendrait pas sa promesse, il arriverait toujours un moment ou un autre ou un tel cas se reproduirait. Elle se dégagea des bras d'Aaron et lui attrapa la main, l'obligeant ainsi à la suivre, slalomant entre les tombes. Une idée lui vient, et elle lâcha la main d'Aaron, lui proposant une course jusqu’à l'autre bout du cimetière. Elle n'attendit pas sa réponse pour partir en courant, utilisant sans scrupule son agilité pour sauter au dessus des pierres tombales. Tout allait bien, elle avait un grand sourire au lèvres et s'amusait follement lorsqu'elle trébucha brusquement sur un OPATNI (Objet Placé A Terre Non Identifié) et dérapa dans la terre, salissant au passage la veste en cuir blanche d'Aaron, avant de dégringoler dans le vide. Elle s'était instinctivement roulée en boule, ce qui avait surement sauvé sa nuque. Une fois sûre qu'elle ne bougeait plus, elle se déroula lentement avant de se rendre compte qu'elle était tombé dans une tombe. Petite tombe soit dit en passant, et elle ressentait un début de claustrophobie. Effectuant un simple saut et appuyant ses mains sur le bord de la tombe, Haley en sortit sans trop de mal, mais le plus dûre arriva lorsque ses yeux tombèrent sur l'OPATNI qui n'était autre qu'un crane remonté à la surface du cimetière. Aussitôt, des images de l'accident s'emparèrent d'elle et elle tomba à genoux, hurlant et pleurant. Une femme passant à travers le pare-brise, un éclat de verre se nichant sous un œil et d'autres images horrible. Elle n'avait plus conscience, ni du temps qui s'écoulait, ni du bruit qu'elle faisait, c'était comme lorsqu'elle cauchemardait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron T.Jefferson

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 21
Localisation : In your heart... Or not ♥

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Jefferson, Aaron T. 18 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Mais pourquoi je suis là?[PV Aaron]   Sam 26 Nov - 22:03

    -Je ne te promet rien...

    Elle avait lâchée ces quelques mots et il savait très bien qu'elle n'aimait pas promettre pourtant... cela lui fit ressentir un infime pincement au coeur. Il savait pertinemment que cela recommencerait tôt ou tard. Il secoua doucement la tête, ne voulant y penser pour rien au monde. C'est quand il sentit Haley se défaire de son emprise qu'Aaron revint sur Terre, la jeune fille lui avait pris la main et le traînait à travers le cimetière, slalomant entre les pierres tombales comme ci celle-ci n'étaient qu'un vulgaire décor d'un film quelconque. Soudain, Aaron entendit Haley lui proposer une course jusqu'à la sortie et n'avait pas attendu de réponse de sa part avant de détaler à une vitesse hallucinante et usant de son agilité pour sauter au dessus des pierres tombales... Décidément ce lieu saint n'était pas très respecter. Continuant à avancer à son rythme en pensant vaguement que la jeune fille râlerai lorsqu'il arriverai il retourna à ses pensées.

    *Une fois de plus, une fois de moins... Elle finira bien par arrêter de râler un jour ou l'autre*

    Il avait penser ça en laissant un petit sourire se dessiner sur ses lèvres, le stress passer totalement évaporé. Décidément cette petite-pas-si-petite femme lui en faisait voir des vertes et des pas mûres. Et il ne savait pas à quel point cela ne faisait que commencer. Il était encore à « explorer » le cimetière lorsqu'un cris suraiguë se fit entendre. Pause. Marche arrière. Ce cris qui continue. Haley. L'information ne fit pas quinze mille fois le tour du cerveau d'Aaron. Courant à une vitesse qu'il ne se connaissait pas et utilisant cette agilité venue tout droit de l'inquiétude, il slaloma entre les tombes, sautant par fois par dessus certaine, il ne faisait pas attention où il allait mais son coeur le guidait inévitablement. Saut. Course. Re-saut. Trouvée. La vision qu'il eut en s'arrêtant lui brisa littéralement le coeur. C'était comme au début. Comme après cet accident qui avait marqué Haley au fer rouge à jamais. La jeune fille était là, recroquevillée sur elle-même, hurlant à s'en briser les cordes vocales et pleurant de toute les larmes de son corps. Tout en s'approchant, le jeune homme fit un rapide état des lieux et ce qu'il vit ne le réjouit pas, mais alors pas DU-TOUT. Un crâne s'en doute sorti de terre avec les fortes pluies récentes et une vielle tombe toute défoncée. Vu l'état de sa veste sur les épaules de la jeune fille elle avait dut tomber par ici, face à crâne avec la sphère d'os. Shootant rageusement dans la boite crânienne il s'accroupit auprès de sa soeur de coeur et la pris dans ses bras, lui murmurant des phrases rassurantes à l'oreille.

    -Chuuuut. Je suis là, tout va bien maintenant... Lui avait-il souffler doucement.

    Trouvant judicieux de ne pas rester ici avant qu'Haley ne se soit calmée il l'a pris dans ses bras telle une princesse et se dirigea vers la sortie du cimetière. Après quelques instants de marche il trouva un banc juste à l'extérieur de ce lieu maudit, calant la jeune fille dans ses bras. Il se remit alors à penser. Penser à cette nuit. La première. Celle de la première nuit d'Haley chez lui après l'accident mais aussi celle de sa première crise semblable à celle-ci. Il s'en souvenait comme ci c'était hier, et croyez le quand il disait qu'il préférait qu'elle n'ait jamais eu lieu. Il devait être... une heure du matin, peut être deux mais peu importe. Cette nuit il avait été réveillé en sursaut par son père frappant fort et vite à sa porte, attrapant un jeans qui passait par là il l'enfila et ouvrit la porte. Il se souvenait avoir demander à son père ce qu'il se passait pour qu'il le réveille à une heure pareil lorsque les cris d'Haley le sorte de son état létargique. Il avait alors pousser son père, se précipitant vers la chambre de la jeune fille. La vision qu'il avait eu ce jour là était la même qu'aujourd'hui. C'est sans doute cela qui l'avait le plus perturbé. Il se revoit exactement réitérer ce qu'il venait de faire à l'instant à l'exception qu'à l'époque il ne savait pas la cause de ces cris. C'est aussi depuis cette nuit qu'il était toujours là lors des crises d'Haley. Ne voulant pour rien au monde la laisser affronter seule ces affreux souvenirs. Revenant à l'instant présent il tourna son visage vers celle qu'il considérait comme sa soeur et colla son front au sien.

    -Je serais toujours là tu le sais hein?

    Il avait souffler ses mots, autant pour se persuader lui-même que pour consoler Haley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haley James

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 28/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge :
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Mais pourquoi je suis là?[PV Aaron]   Jeu 1 Déc - 7:08

    De nouveaux une femme passant à travers le pare-brise, un éclat de verre se nichant sous un œil. Une jambe endommagée, des cris, du sang, une douleur insupportable. Non, oublier, il fallait oublier. Ne plus se souvenir de ça. Mais comment oublier? Haley reprit conscience du temps et de l'endroit ou elle était qu'une fois qu'un bras s'enroula autour de ses épaules. Elle ne sursauta pas, c'était toujours comme ça, depuis la première nuit. D'ailleurs, l'histoire se répétait. Elle se souvenait de la première nuit passée chez Aaron. Elle s'était couchée, vêtue d'un tee-shirt du jeune homme, ses affaires étant toujours dans la maison de sa mère, elle s'était tranquillement couchée et endormie sans problèmes. Tout semblait pour le mieux, jusqu'à ce qu'elle se mette à rêver. L'accident, en boucle, encore, encore et toujours. Elle se souvenait juste qu'elle avait crié. Longtemps? Elle n'en savait rien. Surement autant de temps que là. Elle avait vaguement vu son père entrer dans sa chambre et tenter de lui parler en vainc. Et puis Aaron était arrivé, l'avait pris dans ses bras. L'effet avait été immédiat, elle s'était automatiquement calmée. Comme chaque nuit après. L'étreinte d'Aaron, le seul remède efficace contre les "crises". Qui ne s'était pas reproduite depuis un bout de temps, avait elle encaissé le choc ou c'était seulement parce qu'Aaron était là? Elle était persuadée que c'était parce que le garçon était là, bien que ce soit surement psychologique. Ses cris avaient cessés dès qu'elle avait sentis l'étreinte d'Aaron, comme à chaque fois. Lorsqu'il la souleva telle une princesse, elle se blottit dans ses bras, se cramponnant à lui comme quelqu'un qui se noie à une bouée de secours. Tout ces gestes étaient répétitifs, tous, comme une habitude qui n'aurait pas du être.

    -Je serais toujours là tu le sais hein? soufflât Aaron, collant son front à celui de la jeune fille.

    Cette phrase aurait dut la rassurer, la faire se calmer. Mais elle la mit plus mal encore. Haley avait des raisonnement tordus, et là ou d'autre en entendant cette phrase auraient juste songé que Aaron tenait à la jeune fille. Mais elle, elle y vit là comme un coup de poignard dans le dos. Depuis ses treize ans, il était là pour elle, elle avait toujours pu compter sur lui, jamais il ne l'avait trahis. Alors que elle, cela faisait un an qu'elle lui cachait qu'il était véritablement son frère, un an de mensonges. Elle l'avait trahis, c'était peut être à cause d'une promesse qu'elle n'avait pas eu le choix de faire, mais elle l'avait trahis. C'était la raison pour laquelle elle détestait promettre, la seule promesse qu'elle avait faite lui coutait assez comme ça. Elle se sentait affreusement coupable depuis. Ses sanglots repartirent de plus belle et se dégagea d'un geste. Elle ne pouvait pas rester là, elle ne devait pas. Sans réfléchir, elle se leva et partit en flèche, profitant de l'effet de surprise pour prendre de l'avance si il décidait de partir à sa poursuite. Elle ne le voulait pas, tout ce qu'elle voulait c'était disparaitre, disparaitre et ne plus revenir. Elle ne sut pas combien de temps elle courut, mais lorsqu'il lui semblât qu'elle l'avait fais assez longtemps, elle avisa un arbre et grimpa avec l’agilité d'un écureuil sur les plus haute branche. Camouflée par les feuilles, elle était invisible à quelqu'un qui ne savait pas que chercher. Et elle songeât qu'Aaron ne grimperait pas jusque là, les branches étaient trop fine pour lui.

--------------
Une rose de Yên. ~
Une rose de Dudu. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron T.Jefferson

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 21
Localisation : In your heart... Or not ♥

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Jefferson, Aaron T. 18 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Mais pourquoi je suis là?[PV Aaron]   Dim 11 Déc - 16:31

    Ces quelques mots qu'il lui avait souffler n'avait visiblement pas eu l'effet escompté. Sans qu'il n'y comprenne rien Aaron se retrouva seul sur le banc où il les avaient installés quelques minutes auparavant. Effectivement, suite à sa phrase il y avait eu un moment de blanc suivi d'un mouvement... Surprenant d'Haley. Elle s'était dégagée d'un coup sec des bras du jeune homme puis marquée un temps d'arrêt avant de se mettre à courir. 1...2...3...4...5. C'est cinq secondes que mit Aaron avant de comprendre en partie la situation. Sans réfléchir, il se mit à suivre se soeur au pas de course, décidément elle aimait le faire courir ou quoi? Heureusement qu'il n'était pas mauvais en sport parce que là! C'était physique cette affaire. Accélérant son rythme de course lorsqu'il se rendit compte qu'il ne l'apercevais que peu. Après près de 20 minutes de course Aaron se rendit compte que la jeune fille avait disparu. Non pas disparu c'était impossible. Scrutant les environs d'un oeil critique un petit bruissement de feuille attira, songeant que c'était probablement le vent il continua ses recherches. Un petit mouvement sur sa gauche le fit se tourner. D'un pas rapide le jeune homme se dirigea vers l'arbre en question, en quelques secondes il fut en dessous. Habitué à chercher la jeune fille partout ses yeux améthyste étaient habitués à voir les moindres petit détails de ce qui l'entourait et encore plus lorsque c'était Haley qu'il cherchait. Et LE détail qui « trahi » la jeune fille fut son bustier. Oui c'est vrai qu'un bustier violet dans un arbre vert c'était pas discret mais alors pas du tout.

    -Haley... Fit il doucement. Descend s'il te plaît.

    Songeant vaguement que la jeune fille ne l'écouterai pas il avisa les branches. Calmement il grimpa vers la jeune fille c'est une fois à sa hauteur qu'il se rendit compte d'un truc. Les branches de ces arbres sont fines, enfin pas trop mais assez pour ne pas supporter le poids des deux jeunes gens. Sentant les branches craquer sous lui et se doutant fortement que la chute qui viendrai ne serait pas un rêve, il attrapa la jeune fille rapidement, la serrant contre lui de façon ce qu'elle ne soit pas blesser une fois en bas. Comme toutes gamelles de ce monde la descente ce fit rapidement mais la douleur serait pas prête de partir. Actuellement, les passants pouvait voir deux personnes de 18 ans, étalés par terre la jeune fille sur le jeune homme. Si les branches cassées autour n'avait pas été là cette position aurait pu porter à confusion. Ouvrant les yeux qu'il avait fermer, Aaron évalua la situation. Haley n'avait rien, ça c'est bon. Ce qui était mon bon c'est que son dos et sa tête lui faisait un mal de chien.

    *Fait ch... La douleur ne me dérange pas en temps normal mais là...*

    Se relevant doucement tout en gardant Haley contre lui, il grimaça vaguement de douleur, ne voulant pour rien au monde montrer qu'il avait vraiment mal cette fois-ci. Après deux, trois secondes à fixer sa soeur de coeur il finit par lui adresser la parole.

    -Tout va bien Haley?

    Sans attendre de réponse il la lâcha et se releva, époussetant ses vêtements. Aaron regarda sa pauvre veste, qui lui avait coûter une somme astronomique, tâchée de terre, de verdure et coupée à certains endroits. Il était bon pour en racheter une autre et comme par hasard seule sa veste avait subi les conséquences de tout ce bazar. Génial. Une vague envie d'ironie lui traversa l'esprit. Nota bene: Ne plus mettre de blanc pour aller au cimetière. Plus JA-MAIS. Râlant mentalement il se tourna vers Haley, un air désolé sur le visage. Après tout c'était de sa faute s'ils étaient tombés.

    -Désolé Lily, j'ai pas réfléchi en montant.

    Il avait dit ça tout en se grattant la nuque d'un air gêner. Décidément c'était un vrai boulet.

--------------

~#B963E3 est ma couleur~♥
2 rose de Peluchette ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haley James

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 28/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge :
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Mais pourquoi je suis là?[PV Aaron]   Mer 28 Déc - 16:59

    Haley bloquait. Son cerveau buguait, elle ne réfléchissait plus, ne bougeait plus, tout ce qu'il fonctionnait encore chez elle c'était ses larmes. Elle ne réagit même pas lorsque la branche céda, elle aurait put mourir qu'elle s'en fichait totalement, elle ne voulait plus rien faire, plus rien dire, plus rien penser. Elle s'en voulait à mort, pourquoi il avait fallut qu'elle accepte de garder le secret? Elle n'écoutait même pas Aaron lui parler, peut être s'excusait-il, peut être hurlait-il, elle n'arrivait pas à l'écouter.

    -Désolé Lily, j'ai pas réfléchi en montant.

    Si elle avait été dans son état normal, elle aurait rigoler et dis que de toute façon, il ne réfléchissait jamais puisque ce n'était qu'un mollusque qui n'était bon qu'à suivre les ordres. Mais elle n'était pas dans son état normal, donc au lieu de rire et de parler, elle se recroquevilla sur elle même, arrivant juste à murmurer qu'elle était un monstre. Tout ce qu'elle voulait c'était être seule, qu'on la laisse là, que personne ne la trouve, qu'elle s'endorme et ne se réveille pas même.

    -Va t'en, lâchât-elle sans relever la tête, fous moi la paix

--------------
Une rose de Yên. ~
Une rose de Dudu. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mais pourquoi je suis là?[PV Aaron]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mais pourquoi je suis là?[PV Aaron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}
» Mais pourquoi tout le monde s'endort ?
» Heu... J'ai jamais bu de bière, mais pourquoi pas ! [PV Silver]
» Mais si, je suis la nouvelle directrice voyons!
» Hé mais je ne suis pas une souris à croquer ! [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Are you ready ?  :: Alentours du Pensionnat :: Cimetière-